Raid français : “y a-t-il une honte de demander à un pays ami de nous appuyer” s’interroge Déby

Raid français : “y a-t-il une honte de demander à un pays ami de nous appuyer” s’interroge Déby

Le président de la République Idriss Déby Itno s’est prononcé cet après-midi à N’Djaména, à l’occasion d’un meeting de soutien organisé à son égard par son parti le MPS (mouvement patriotique du salut), sur l’incursion du groupe armé au nord-est du Tchad et principalement sur l’intervention des forces françaises.

Sur l’intervention de l’armée française, dans la riposte contre ce groupe armé, le chef de l’État on ne peut être plus clair, déclare qu’il n’a pas honte de demander l’aide de la France, un pays ami. « Y’a-t-il une honte de demander à un pays ami de nous appuyer face à une agression qui vient de l’extérieur ? »questionne-t-il le public. L’assistance reprend en chœur « non ! non ! non ! non !!! » Le président de la République de conclure que le Tchad est dans ses droits d’écrire à la France pour demander son intervention. 

meeting de soutien organisé à son égard par le MPS 

« Sans honte, j’ai demandé bien sûr au Président de la République française de soutenir sur le front aérien les forces tchadiennes pour repousser les terroristes et le président de la République française Macron a accepté et nous avons mené conjointement les opérations aériennes. Qui a détruit la colonne à 100%. En votre nom à vous tous et toutes je dis merci à la France et la population française et mon cher ami Emmanuel Macron. »

Idriss Déby Itno de justifier que : quand les autres pays amis étaient menacés, le Tchad est intervenu pour rétablir dans la paix. « Si nous sommes menacés, il est normal qu’on demande de l’aide. J’ai écrit moi-même à mon frère et ami Emmanuel Macron de nous appuyer. Il a répondu favorablement. Je tiens à lui exprimer toute ma reconnaissance et celle du peuple tchadien. Merci la France » tranche le chef de l’État tchadien. 

Le stade Idriss Mahamat Ouya a été inondé de militants et partis alliés du MPS ce vendredi 15 février 2019. Des Tchadiens de différentes corporations se sont mobilisés pour exprimer leur soutien au chef de l’État et aux forces de défense et de sécurité suite à l’attaque d’un groupe armé au nord-est du pays. Drapé dans un boubou tout blanc, le président Idriss Déby Itno s’est voulu rassurant face à ses compatriotes. 

Un commentaire

  1. « Tchadiens dormez, ne craignez rien » rassure Idriss Déby Itno - Malizine.com
    16 février 2019 at 18 h 55 min Répondre

    […] semblait clair que ce discours au Stade Idriss Mahamat Ouya devait être une campagne avant l’heure et il en a eu tous les […]

Laisser un commentaire