jeudi 1 décembre 2022

Trois personnes interpellées pour la mort d’un élève au lycée-collège évangélique 

La Police a arrêté trois personnes suspectes dans l’affaire qui a occasionné la mort d’un élève au lycée-collège évangélique.

La cour du lycée-collège évangélique est vide. Les portes des salles de classe sont hermétiquement fermées. Depuis le 24 mars, les cours ont été suspendus au sein de l’établissement. Une décision prise par l’administration de l’école à la suite d’une bagarre entre les élèves en plein jour du 24 mars. La Police a pris l’affaire en main.

Cinq jours après les enquêtes, les nouvelles sont positives. ’’La Police a arrêté trois personnes’’, informe le proviseur du lycée-collège évangélique, Kouptchang Wodegué. Selon lui, l’auteur de l’acte qui a coûté la vie à l’élève n’est jusque-là pas arrêté. ’’Le présumé assassin qui a porté la main sur notre élève n’est pas encore arrêté. Comme je vous disais la fois passée, cette personne était venue d’ailleurs, elle n’est pas notre élève. Après avoir commis son forfait, il s’est porté disparu. La Police est en train de poursuivre avec les recherches’’.

Les personnes suspectes qui ont été arrêtées par la Police sont issues du lycée-collège évangélique, confirme le proviseur. “Elles sont citées comme des complices peut-être’’, a tenu à préciser le responsable de l’établissement.

Les cours toujours suspendus

Jusque-là les activités sont suspendues au sein lycée-collège évangélique. ’’C’est un mal pour les parents et les élèves qui en pâtissent mais on est obligé d’arrêter les cours pour voir un peu clair la situation. Peut-être que les autorités pourront donc éventuellement voir les décisions à prendre’’, ajoute le proviseur.   

Pour rappel, un élève du lycée-collège évangélique a trouvé la mort le 24 mars suite à une bagarre qui a opposé les élèves filles dudit établissement.   

Lire aussi : Mort d’un élève du lycée-collège Évangélique suite à une bagarre, les cours suspendus jusqu’à nouvel ordre

Laisser un commentaire

économie

Tchad : le Comité des Nations unies contre la torture réclame des enquêtes efficaces

Le Comité des Nations unies contre la torture a publié le 25 novembre dernier ses conclusions sur l'Australie, le Salvador, le Malawi, le Nicaragua,...

Un participant au dialogue national réclame ses “résidus de perdiem”

Las d’attendre ses "résidus de perdiem’’, Ouya Bassou Boula, représentant des personnes handicapées du Moyen-Chari, au dialogue national, exprime sa colère. Entamé le 20...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1031 votes · 1032 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité