Tchad : la police fouille le marché Champ de fil à N’Djamena et sécurise les lieux

Tchad : la police fouille le marché Champ de fil à N’Djamena et sécurise les lieux

SECURITE – Ce jeudi 16 juillet, le Groupement mobile d’intervention de la police (Gmip) a pris d’assaut, très tôt le matin, le marché Champ de fil, dans la commune du 5e arrondissement de N’Djamena. L’accès au marché est conditionné par une fouille, instaurée pour le contrôle d’armes blanches et à feu.

Le marché Champ de fil est dédié uniquement à la vente des pièces détachées des véhicules. Mais sur place, des garages de fortune y sont érigés. Beaucoup de mécaniciens y proposent leurs services. Vu les évènements de ces dernières années, c’est l’un des marchés de N’Djamena dans lequel on peut y perdre facilement la vie par lynchage.

Il y a trois jours, un militaire a été tabassé par des jeunes qui travaillent dans les différents ateliers mécaniques dudit marché. Selon nos informations , le militaire aurait tiré sur un jeune mécanicien. “La famille du militaire veut se venger de l’humiliation qu’a subie l’officier“, informent des sources proches de la police. C’est ainsi que les éléments des forces de sécurité ont fait le déplacement très tôt pour sécuriser le marché et fouiller toute personne qui y entre.

Pendant les fouilles, plusieurs armes blanches ont été récupérées des mains des commerçants à leur arrivée au marché. La police continue de fouiller sur les deux grands axes qui traversent le marché. Tous les passants, motocyclistes, automobilistes et piétons sont systématiquement soumis à des fouilles.

2 Commentaires

  1. Abakar Issa Moustapha
    17 juillet 2020 at 11 h 06 min Répondre

    On si utilise le conditionnel, cela veut dire l’information reste à vérifier. On ne desarme pas une partie de la population pendant que d’autres sont armés, mahamat abdelkerim votre information n’est pas certaine.

  2. Cherif Moussa Haggar
    17 juillet 2020 at 16 h 39 min Répondre

    Ou leur brandie, qu’on parle qu’il a tirer on vu, ni sa photo dans le réseau sociaux

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :