samedi 25 septembre 2021

Société : le “massarif” en baisse, le prix des denrées en hausse

Les conséquences de l’abattement de salaire sont palpables sur le panier de la ménagère. L’argent de la popote a baissé et les femmes sont toutes d’accord sur l’augmentation des prix des denrées.

La ménagère gronde, car son panier se remplit difficilement. Un tour dans les deux principaux marchés de la capitale pour faire le constat. Ce matin au marché central de N’Djamena, Éveline avoue : « C’est clair, cet abattement nous a durement touchés, c’est tellement énervant que je ne veux pas trop en parler au risque de dire de mauvaises choses ». Elle était alors en train de discuter le prix d’un tas de légumes. Une femme qui achète à côté d’elle renchérit « c’est vrai, déjà que les choses étaient chers au marché, maintenant c’est difficile. »

Au marché Dembé aussi c’est le même constat. Melom qui vient d’acheter du haricot déclare un peu gênée : « maintenant le « massarif » à diminuer, c’est plus le même montant qu’avant », elle rappelle également que les denrées sont chères. Brigitte confirme aussi la cherté des produits alors que son argent de popote aussi a été vu à la baisse. En effet, elle a abandonné le marché de Moursal où elle trouve que les produits sont excessivement chers pour venir au marché de Dembé. « J’habite Moursal, d’habitude je fais mon marché là-bas, mais depuis un temps je viens ici parce qu’à Dembé les denrées sont moins chères. » Déclare-t-elle.

 

Victoria Remadji
Jeune journaliste passionnée de TIC et de culture. Je suis de la 44e promo de journalisme de l’École des sciences et techniques de l’information et de la communication (Esstic). Une petite fouine qui se pose cette question : POURQUOI ?

Laisser un commentaire

économie

Tchad : l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi portant restructuration des unités administratives et des collectivités autonomes

Les députés ont examiné et adopté le 24 septembre, le projet de loi portant restructuration des unités administratives et des collectivités autonomes. Le projet de...

On a vérifié pour vous : la députée Achta Mahamat Nour est bel et bien vivante

Achta Mahamat Nour est une militante du RNDT-Le Réveil du Kanem et non la défunte sœur de Mariam Mahamat Nour. Dès la publication de la...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
422 votes · 423 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité