Culture : « Aujourd’hui mon plus grand rêve s’est réalisé », affirme Youssouf Djaoro

Culture : « Aujourd’hui mon plus grand rêve s’est réalisé », affirme Youssouf Djaoro

La réhabilitation de l’espace culturel Talino Manu a été lancée le 16 août par le ministère de la Culture. Acte qui réjouit le directeur de cette structure, Youssouf Djaoro.

Avant que Youssouf Djaoro ne soit à la tête de l’espace culturel Talino Manu, le lieu était squatté par les enfants de la rue. En deux ans, il s’est assuré que le centre soit vivable. Depuis, il accueille aussi des festivals internationaux à l’instar de la première édition de la Coupe d’Afrique de Slam Poesie (CASP). Aujourd’hui cette réhabilitation va permettre que « cet espace soit à la hauteur de sa renommée » comme le souligne Youssouf Djaoro.

LIRE AUSSI : le Conseil des ministres approuve l’état d’urgence dans trois provinces à compter du 20 août

« Quand je suis arrivé, j’ai trouvé le centre complètement dégradé. C’était un champ de mais. Depuis le premier jour, mon rêve était de réhabiliter l’espace, trouver une solution. Je me suis battu depuis deux ans et voilà aujourd’hui mon plus grand rêve s’est réalisé », se réjouit le directeur Youssouf Djaoro.

En plus des bâtiments existants déjà, l’espace culturel comptera désormais un studio d’enregistrement. « Donner un studio aux artistes afin qu’ils fassent leur enregistrement ici au lieu d’aller à Yaoundé ou à Douala est un plus. Les artistes doivent en profiter. Ce studio sera équipé de matériel de haute qualité de la marque italienne Montarbo. Je l’ai exigé, j’ai travaillé avec des ingénieurs de son pour le choix des matériels. J’étais rigoureux », nous confie Youssouf Djaoro.

Le directeur du centre dit avoir été consulté à chaque étape et qu’il sera présent lors de la réalisation du chantier. Outre, Youssouf Djaoro explique avoir lui-même consulté les artistes pour connaître leur besoin avant de travailler avec les architectes. Et pour lui, « tout ce qui est sur la maquette doit être réalisé. »

LIRE AUSSI : le président Déby donne une semaine aux autorités pour désarmer la population

Pour le directeur, bien que cette réhabilitation ne garantit pas que l’espace soit plus visité mais cette réalisation est importante pour l’autonomisation des artistes. « Les artistes auront désormais tout sur place surtout le matériel qui coûte hyper cher. Avant ils devaient le louer pour leur concert. Maintenant qu’il y en aura, ils doivent juste se mettre au boulot et créer », indique t-il.

La réhabilitation de l’espace culturel Talino Manu ainsi que de la salle de spectacle de la Maison de la culture Baba Moustapha est financée par la fondation Grand cœur à hauteur d’environ 93 millions. Le chantier durera quatre mois.

Laisser un commentaire