vendredi 9 décembre 2022

Tchad : le CAJPDET sensibilise les élèves du lycée Roi Fayçal sur les maux qui minent l’école tchadienne

Le Collectif d’Action des Jeunes pour la Paix, le Développement et l’Émergence du Tchad (C.A.J. P.D.E.T) à sensibiliser ce samedi 26 mars les élèves du Lycée roi-Fayçal sur les dangers qui menacent l’école Tchadienne.

Constate momentanément les nouvelles qui passent dans les medias de tout genre, les communications de certains leaderships, les utilisateurs de réseaux sociaux, l’incivisme en milieu scolaire poussant ainsi les élèves à la pratique de la violence au sein des établissements scolaires et universitaires.

Le CAJPDET a tenu à rappeler aux élèves que l’école est l’un des piliers par excellence du développement culturel, économique, politique et social de toutes les nations et non l’assemblée de désordre des élèves et étudiants.

 «  L’école Tchadienne comme toute autre école, peut se définir comme un lieu de brassage des élèves, d’éducation et du savoir dans lequel l’enfant Tchadien est éduqué et préparé pour une vie professionnelle meilleur.», déclare Mahamat EL-Mahdi Abdreramane.

Le président de CAJPDET avise que : «Il est important de signaler que la violence en milieu scolaire est un problème mondial. Cependant des remèdes standards ne seront pas efficaces dans la mesure où le degré de violence varie d’un pays à un autre et d’une région à une autre au sein de chaque pays. Dans tous les cas, la prise des mesures préventives sérieuses pour régler la situation est de plus en plus urgente. ».

Cependant, il propose pour renforcer les mesures préventives contre la violence scolaire, Il est important de :Réajuster le rapport enseignant/ élève ; Donner plus d’autonomie à l’enseignant ; Renforcer les mesures préventives contre la violence scolaire ; Créer une équipe de coordination chargée de lutter contre la violence ; Renforcer les connaissances et les compétences de l’équipe de coordination ; Élaborer une politique scolaire qui condamne la violence et est appliquée équitablement à tous ; Élaborer un plan d’action tripartite (APE, Elevés, Administrations des écoles).

« Il est également important de lutter contre les pratiques malsaines et mal intentionnées des réseaux sociaux qui ne font que des discours d’agressivité incitant à la barbarie, à l’hostilité, à la ségrégation entre les communautés tchadiennes par des spéculations politiques et l’incitations au repli identitaire qui mènent à l’éclatement de certain foyer et famille au profit des conflits à travers l’exploitation des entrecroisements de tribalisme et du confessionnalisme. » a martelé le président du CAJPDET

avant d’indiquer que :« Le sang des tchadiens ne doit pas couler à cause des conflits orchestrés par des personnes malintentionnées à travers des réseaux sociaux, les médias et l’incivisme sans fondement. Il est temps de bannir en milieu scolaire et universitaire le tribalisme et pratiquer un brassage sincère afin d’unir le filles et fils du Tchad pour un Tchad uni et harmonieux; La notion de cohabitation pacifique et le vivre ensemble restent un credo pour tout citoyen conscient du devenir de notre chère patrie.»

le CAJPDET se lèvera contre tous ceux ou celles qui par des propos de haine en passant par des objectifs mal interprété ou des discours malsains ou autres afin de semer de la zizanie aux paisibles citoyens qui ne rêvent d’un Tchad unit et prospère pour un développement durable. Il exhorte au gouvernent de prendre le destin de ce peuple en main afin d’éviter tout dérapage qui pousse à une division. A-t-il conclu.

     MOUSSA TSCHABALALA, Stagiaire

Laisser un commentaire

économie

Le président du CEC/MPS, Hamid Djoumino, porteur d’un message de paix à la population de Pala

La caravane de sensibilisation et d’information qu’a entamé le Comité d’études et d’information des cadres du MPS (CEC/MPS), est à Pala. Un grand meeting...

Urgent : les 80 mineurs arrêtés suite aux manifestations du 20 octobre sont libérés

Les 80 mineurs arrêtés suite aux manifestations du 20 octobre, conduits à Koro Toro puis ramenés à la maison d'arrêt de Klessoum à N'Djamena...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1039 votes · 1040 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité