Publié le 21-08-2023

Le gouvernement du Tchad, représenté par le ministre de la Prospective économique et des Partenariats internationaux, et la coopération suisse ont signé ce lundi 21 août 2023, un accord relatif à la mise en œuvre du projet ”Valorisation des produits forestiers non ligneux au Tchad”.

La Suisse octroie 4,7 milliards de Fcfa pour la réalisation de ce projet de valorisation des produits forestiers non ligneux (PFNL). Il vise à valoriser l’exploitation du néré, tamarin, rônier et miel pour améliorer les revenus et contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations ciblées.

Pour sa première phase qui sera lancée au courant de l’année, le projet contribuera à renforcer les entreprises et coopératives de valorisation des produits forestiers non ligneux.  « Afin de rendre ces entreprises et coopératives plus viables et plus rentables pour qu’elles puissent offrir de nouvelles opportunités économiques aux populations rurales, en particulier les femmes et les jeunes. Ce qui permettra aux femmes et aux jeunes d’améliorer leurs revenus et de contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi qu’à la gestion pacifique des ressources naturelles forestières. », souligne le directeur de la Coopération Suisse, Romain Darbellay.

En optant pour le financement des produits non ligneux, la Suisse cherche à conserver la biodiversité et soutenir les ménages dans l’optique d’accéder à un emploi décent, de meilleurs revenus et une meilleure sécurité alimentaire.  « L’appui que nous avons toujours reçu de la Suisse est un appui efficace et de long terme », apprécie le ministre de la Prospective économique et des Partenariats internationaux, Moussa Batraki.

Le projet PFNL couvre les provinces du Mandoul, du Logone Oriental et du Moyen Chari.