Ramadan : le prix de la glace passe de 1 000 à 3 000 francs CFA

Ramadan : le prix de la glace passe de 1 000 à 3 000 francs CFA

SOCIÉTÉ – Trois jours après le début du ramadan, les prix des glaces alimentaire et non alimentaire augmentent dans les points de vente de la capitale tchadienne. Une situation qui punit les consommateurs.

Dans les différents points de vente à N’Djamena, la glace devient un bon business. Les vendeurs, connaissant son importance pendant la période de ramadan avec cette chaleur, ont décidé de doubler voire même tripler le prix de la barre de glace. De 1 000 francs CFA, le prix passe à 2 500 ou encore 3 000 FCFA dans les points de vente.

Dans un communiqué de presse, le président du Collectif tchadien de lutte contre la vie chère (CTVC), Dingamnayal Nely Versinis,  dénonce la hausse du prix de la glace. “ La barre de la glace qui est parfois à 1 000 francs CFA est maintenant à 2 000 francs CFA voire 3 000 francs FCA, soit 150 % d’augmentation subite ” fustige-t-il.

Les victimes de cette hausse de prix

Le CTVC souligne par ailleurs que le consommateur est la seule victime. “ Les premières victimes de cette situation intenable sont les femmes vendeuses de poissons frais. Cette hausse vertigineuse du prix de la glace les met devant un dilemme : vendre le poisson à perte ou augmenter les prix du poisson en courant le risque de la mévente vu le faible pouvoir d’achat des ménagères”, explique-t-il dans un communiqué publié ce 09 mai.

Les deuxièmes victimes sont les tenanciers des débits de boissons où les consommateurs exigent de la bière fraiche. Outre ces victimes, il existe d’autres victimes comme les fidèles musulmans qui observent le ramadan, les vendeurs ambulant d’eau etc.

Au Tchad, la hausse des prix, non seulement de la glace mais d’autres produits de première nécessite, est récurrente en période de forte consommation. 

Laisser un commentaire