vendredi 3 février 2023

Santé : la caravane médicale soudanaise présente son rapport d’activités

L’équipe de la caravane médicale multidisciplinaire soudanaise a présenté le jeudi 1er décembre au ministre de la Santé publique son rapport provisoire des activités du 25 au 02 décembre 2022.

Une équipe de prospection dirigée par le chargé d’affaires de l’ambassade du Soudan a effectué une visite le 25 octobre puis le 22 novembre 2022, à l’issue de laquelle, l’hôpital provincial de Farcha a été définitivement retenu pour les activités de la caravane médicale pluridisciplinaire.

Les activités de consultations ont effectivement commencé le 25 novembre et organisé par spécialité. Toutes les consultations, actes et examens paracliniques sont gratuits.

Il s’agit de :

  • La cardiologie
  • L’ophtalmologie
  • L’urologie
  • La néphrologie
  • L’hépato-gastro-entérologie
  • La traumatologie
  • La consultation.

Une unité d’endoscopie a été créée à cet effet pour réaliser les examens d’endoscopie. Les trois salles du bloc opératoire ont permis de réaliser des interventions chirurgicales en urologie, chirurgie générale en orthopédie et ophtalmologie.

La synthèse provisoire des actes et consultations seront présentées comme suit :

  • Cardiologie : 422 consultations
  • Ophtalmologie : 622 consultations dont 43 interventions, observation (Cataracte)
  • Urologie : 384 consultations dont 9 interventions
  • Néphrologie : 252 consultations
  • Hépato-gastro-entérologie : 474 consultations
  • Traumatologie : 560 consultations dont 12 interventions
  • Endoscopie : 15 interventions
  • Chirurgie générale : 3 interventions, enfant référé au centre hospitalier universitaire de la Mère et de l’Enfant pour suivi.

Selon le rapport présenté par le directeur de l’hôpital de Farcha, Dr Ahmat Souleymane, il y a 2 714 consultations dont 82 interventions faites par la caravane médicale soudanaise. « Insuffisance en Rh en quantité et qualité, régulation des patients, insuffisance des matériels en traumatologie, pas de cadre de réflexion formel dans la gestion des caravanes et d’échange avec les praticiens locaux, absence des infirmiers spécialisés, insuffisance des médecins spécialistes, de la sécurité et afflux des malades non éligibles » sont des points à améliorer.

Quelques recommandations :

  • Affecter les ressources humaines en quantité et qualité en tenant compte des besoins exprimés ;
  • Créer un cadre de réflexion des caravanes suivant.es et d’échange avec les acteurs locaux ;
  • Renforcer la sécurité dans ces circonstances exceptionnelles ;
  • Recenser les malades éligibles en amont ;
  • Former et renforcer les capacités des infirmiers dans le domaine du bloc opératoire et d’anesthésie-réanimation ;
  • Former les médecins spécialisés ;
  • Signer une convention de partenariat ou de jumelage entre nos deux pays dans le cas d’espèce.

Par ailleurs, en imagerie médicale 224 incidences ont été réalisées et au laboratoire 2 680 analyses faites.

Le chef de mission de la caravane Suliman Abdurahman Suliman a relevé que l’hôpital de Farcha possède des matériels de haute qualité mais il manque de ressources humaines. « La caravane a été une réussite à 100%. Et nous allons faire de recyclages même en visio-conférence d’une part et d’autre part, en commun accord avec le ministère de la Santé formé quelques personnes au Soudan » ajoute-t-il.

Quant au ministre de la Santé publique et de la Prévention, Dr Abelmadjid Abdelrahim, la relation entre Tchad et Soudan, ne date pas d’aujourd’hui. « Le Soudan a été toujours à nos côtés. Une fois de plus voilà une caravane médicale avec les médicaments traduites ont fait pendant une semaine des consultations et d’interventions aux habitants de N’Djamena ».

Pour rappel dans les jours à venir, la caravane va passer également dans les provinces avec d’autres médecins.

Laisser un commentaire

économie

Moyen-Chari : les nouveaux magistrats de la Cour d’Appel de Sarh sont installés

Une cérémonie d'installation des nouveaux magistrats et conseillers de la Cour d’Appel de Sarh a eu lieu ce 03 fevrier 2023 au tribunal de...

Le DG des impôts énumère les principales réformes apportées à la loi de finances 2023

Lors d’un point de presse organisé ce 3 février, le directeur général des impôts, Mbairari Bari Henri, est revenu sur le contexte de l’élaboration...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1105 votes · 1106 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité