mardi 26 octobre 2021

Tchad : voici comment Hissein Massar Hissein a tout perdu en 24 heures

Coup sur coup, Hissein Massar Hissein a été révoqué ce mardi 12 octobre 2021 de son poste de président du conseil d’administration de l’université Roi Fayçal puis puis de conseiller à l’enseignement supérieur à la présidence de la République. comment en est-on arrivé là?

Mardi noir pour Hissein Massar Hissein. Le même jour, il a perdu à la fois ses fonctions de président du conseil d’administration de l’université Roi Fayçal et de conseiller à l’enseignement supérieur à la présidence de la République.


Dans la journée du 12 octobre, le désormais ex-PCA de l’Université Roi Fayçal a fait un post sur sa page Facebook. Il a exprimé son mécontentement face à la décision du ministère de l’enseignement supérieur annulant le concours de médecine organisée le 9 octobre dernier dans ladite université. “J’appelle toutes les personnalités, institutions et étudiants arabophones à une marche massive pour défendre les acquis de la langue arabe samedi prochain, afin d’exiger la destitution de la ministre, la restauration de la faculté de médecine de l’Université Roi Fayçal, le droit des arabophones à accéder à l’École nationale d’administration”, a-t-il posté.

Lire aussi :Tchad : la ministre de l’Enseignement supérieur annule le concours de médecine de l’université Roi Fayçal

Une publication qui a déchainé les réseaux sociaux. L’ancien recteur de l’Université de N’Djaména, Malloum Soultan y est allé aussi de son commentaire. Selon lui, la faute revient à la tutelle qui a nommé une personne sans référence. “c’est du n’importe quoi. Cela est prévisible. Au lieu de nommer des enseignants- chercheurs arabophones de haut rang avec de vrais diplômes qui, au demeurant, sont nombreux au Tchad, on préfère nommer une personne sans référence académique, selon le SYNECS sans Diplômes, Conseiller Technique de l’Enseignement Supérieur du Président de la République mais qui ne s’occupe que des affaires et qui considère les francophones comme des ennemis”.

Lire aussi : Édito : Massar doit partir !

Pourtant lors de la déclaration de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation le 11 octobre, Lydie Beassemda a indiqué que son département a eu des échanges fructueux avec une mission égyptienne, lors d’une visite. Une mission qui a séjourné au Tchad et a échangé avec les responsables de l’université Roi Fayçal sur la possibilité de créer une faculté de médecine. Après la visite, le ministère a mis sur place une commission chargée d’étudier la mise en oeuvre de la faculté des sciences de la santé humaine à l’Université Roi Fayçal.

La patronne de l’enseignement supérieur a précisé que la création d’une telle faculté requière des modalités et conditions.”La commission travaille à prévenir les contraintes dont souffrent les deux premières facultés existantes”. C’est ainsi que le ministère a annulé le concours organisé unilatéralement le samedi 9 octobre par les soins de Hissein Massar Hissein.

Lire aussi : Tchad: Hissein Massar Hissein remplacé à la présidence du conseil d’administration de l’Université Roi Fayçal par la ministre Lydie Beassemda

Après le tollé provoqué par la publication de Hissein Massar Hissein et les appels des internautes à sa démission, il a d’abord été remplacé comme PCA de l’université Roi Fayçal par celle qui était dans sa ligne de mire, la ministre Lydie Beassemda.

Puis quelques heures plus tard, c’est le décret de son limogeage de la présidence de la République qui tombe. PCA de l’université Roi Fayçal et conseiller du chef de l’Etat à l’enseignement supérieur encore le matin, Massar se retrouve dépouillé de tout ce soir.

À lire aussi : Tchad : Hissein Massar Hissein limogé de son poste de conseiller à l’Enseignement supérieur à la Présidence de la République

Laisser un commentaire

économie

Justice: le procureur général et le président de la Cour d’appel installés dans leurs fonctions

Ce mardi 26 octobre au palais de Justice, le président de la Cour d'appel de N'Djamena Danbaibe Pareing et le Procureur général, Guiralta Yadjibert...

Les experts du G5 Sahel préparent le 10e conseil ordinaire des ministres

La réunion statutaire des experts du 10ème conseil ordinaire des ministres du G5 Sahel s’est ouverte ce mardi 26 octobre 2021 en présence du...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
476 votes · 477 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité