lundi 28 novembre 2022

Tchad : un forum sur l’immigration, la criminalité et le terrorisme réunit plusieurs acteurs à N’Djamena

L’Association pour la promotion des libertés fondamentales (APLFT) organise en collaboration avec le PAASIT ( Projet d’appui à l’amélioration de la sécurité intérieure au Tchad), un forum sur le phénomène de l’immigration, de la criminalité transfrontalière et la lutte contre le terrorisme du 22 au 24 novembre à N’Djamena.

Ce forum qui se tient du 22 au 24 novembre réunit les acteurs de la société civile, les gouverneurs, les maires des communes de Sarh, Moundou, Abéché, Bol et les communes ( 1er, 7e, 8e et 10e arrondissements) de N’Djamena. C’est un cadre d’échanges, de partage d’expériences, de sensibilisation et d’apprentissage mais aussi de plaidoyer pour des actions “fortes” par les différentes parties prenantes.

Pour le président du conseil de gouvernance associatif de l’APLFT, Ali Mahamat Mbodou, la criminalité transfrontalière organisée et le terrorisme sont devenus des fléaux qui menacent dangereusement l’humanité et particulièrement le continent africain à travers les agissements violents des groupes armés et extrémistes et barbares qui endeuillent nos populations et affectent leur quiétude et leur tranquilité. ” Le Tchad notre pays se trouve malheureusement confronté aux massacres lâches et odieux perpétrés par ces hors la loi à travers nos frontières en dépit de la vigilance des forces de défense et de sécurité “, déplore-t-il.

Pour lui, “ce mal du siècle ” qui n’épargne personne et ne choisit pas ses victimes doit être énergiquement combattu par tous et à différents niveaux. C’est ce qui justifie, selon lui, la nécessaire interaction entre la société civile et les pouvoirs publics dans le domaine de la sécurité intérieure. Ce forum d’échanges et de plaidoyer vient répondre à ce besoin.

De manière précise le forum vise à:

  • mieux comprendre le phénomène de la criminalité organisée et réfléchir sur l’action de chaque secteur ;
  • évaluer les dispositifs opérationnels existants pour la lutte contre le banditisme transfrontalier et le terrorisme ;
  • prévenir la criminalité transfrontalière à travers des mécanismes d’alerte ou de signalement au niveau des Conseils Locaux de Sécurité et Prévention de la Délinquance (CLSPD);
  • proposer des stratégies pour prévenir et lutter contre la criminalité, le banditisme transfrontalier et l’immigration clandestine.

Pour Souleymane Abdoulaye, représentant du ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration, ce forum qui traduit “merveilleusement” la complémentarité entre les pouvoirs publics et la société civile en faveur de l’amélioration de la sécurité des citoyens vient à point nommé, car le terrorisme est plus que présente dans les contrées du pays. Il souligne que les résultats et les recommandations de ces travaux sont attendus par son ministère afin de traduire en actes dans la lutte contre le banditisme transfrontalier au Tchad.

Laisser un commentaire

économie

‘’La gastrite peut causer l’ulcère ou le cancer de l’estomac’’, Dr Nodjingar Ludovic

La gastrite fait partie des maladies peu prises au sérieux par ceux qui en souffrent. Selon le médecin généraliste, Nodjingar Ludovic, en l’absence d’une...

Tchad : vingt jeunes filles Guides achèvent leur formation en recyclage des pneus usés

Vingt jeunes filles membres du mouvement catholique "Guidisme" ont reçu leur attestation de fin de formation en recyclage des pneus usés en meuble de...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1030 votes · 1031 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité