Tchad/Buzz Actu : le processus électoral pour les législatives est-il bloqué ?

Tchad/Buzz Actu : le processus électoral pour les législatives est-il bloqué ?

VIDEO-L’opposition et le Cadre national de dialogue politique (CNDP) ne sont pas tombés d’accord sur la liste des 30 membres de la Ceni (Commission électorale nationale indépendante). L’opposition accuse le Cndp d’agir dans l’illégalité.

La composition de la Commission électorale nationale indépendante(Ceni) pour la tenue des élections législatives ne fait pas l’unanimité dans la classe politique tchadienne.

Des voix se sont levées pour dénoncer la liste des 30 personnes composant la Ceni. L’opposition dit ne pas avoir participé à l’élaboration de cette liste composée de 15 membres de la mouvance présidentielle et 15 autres de l’opposition. Selon cette dernière « cette liste a été faite en catimini et elle est illégale vis-à-vis de l’ordonnance 40 portant Statut de l’opposition démocratique, et en violation de la loi 30 créant la Ceni.

Le Cadre national de dialogue politique (Cndp) appelle les antagonistes à dialoguer afin que le processus électoral puisse avancer.

Qui a envoyé la liste à la présidence de la République ?

On cite le nom du chef de file de l’opposition, Saleh Kebzabo, et le président du Cndp, Mahamat Zen Bada. On les accuse d’avoir envoyé la liste sans l’unanimité des autres. Selon le porte-parole de la Cpdc, Poddi Djimet Bichara, ils n’ont pas le droit d’expédier une liste qui leur est propre. Il précise que seul le président du Cndp a le pouvoir d’expédier la liste approuvée en plénière au président de la République pour prise de décret.

En effet, cette liste qui fait polémique est déjà décrétée par le président de la République. Aujourd’hui, la classe politique opposante demande l’annulation de ce décret validant la liste par le chef d’Etat.  

A lire: Tchad : le CAP-SUR dénonce la politique de l’exclusion du MPS

Le décret 216 sera-t-il annulé ?  

« Le décret présidentiel est là. On ne peut pas l’annuler simplement parce qu’une personne a demandé », a déclaré Abdraman Djasnabaille, membre du Cndp.  D’après lui il faut dialoguer et trouver un consensus entre l’opposition de le Cndp avant de demander l’annulation du décret.

Déjà, rien qu’avec la désignation des membres, les politiques s’entredéchirent. Cela laisse présager que la désignation du président de la Ceni ne sera tâche aisée.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :