Tchad :  Baba Ladé entame  une grève de faim à partir du jeudi 6 février

Tchad : Baba Ladé entame une grève de faim à partir du jeudi 6 février

JUSTICE – Dans une correspondance adressée au régisseur de la prison de Moussoro, Abdelkader Baba Ladé a informé qu’il va se priver de manger et de boire à partir de ce jeudi 6 février pour protester contre sa détention.

Pour ses avocats, Baba Ladé a fini de purger sa peine depuis le début de l’année 2020. Donc il devrait être libéré. “Mahamat Abdelkader devrait bénéficier d’une remise de peine collective. Et sur ce, il devrait être libéré le 5 janvier 2020”, a expliqué son avocat Alain Kagonbé.

A RELIRE : « Baba Ladé devrait être en liberté depuis le 5 janvier », son avocat

Dans la correspondance qu’il a adressée au régisseur de la maison d’arrêt de Moussoro, Baba Ladé rappelle “vous êtes sans ignorer qu’en date, ma condamnation à la base illégale est expirée il y a un mois déjà.” Effectivement cela fait un mois déjà que le condamné, bénéficiaire d’une remise de peine collective, devrait être en liberté. Baba Ladé dit ne pas comprendre sa détention actuelle. “Permettez-moi de vous rappeler qu’aucun prisonnier ne peut être maintenu au terme de sa peine quelque soit les raisons“, indique-t-il dans sa lettre. Pour finir, Baba Ladé informe qu’il entame une grève de faim pour protester contre sa détention.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :