Tchad : le gouvernement durcit le ton après le conflit d’Assinet dans le Batha

Tchad : le gouvernement durcit le ton après le conflit d’Assinet dans le Batha

A la suite du conflit intercommunautaire meurtrier ce 12 décembre à Achiguek, département d’Assinet, province du Batha, le gouvernement a réagi à travers un communiqué publié ce 13 décembre. Plusieurs mesures ont été prises.

Ce 12 décembre, un conflit foncier a tourné à un affrontement  « meurtrier », dans le département d’Assinet. Bilan : 25 morts.

Suite à cet affrontement, qui vient s’ajouter à ceux enregistrés dans les provinces du Ouaddaï et du Mayo-Kebbi Est, le gouvernement a réagi dans un communiqué.

Plusieurs mesures sont ainsi prises. Il s’agit de :

  • Renforcer la sensibilisation et la prévention pour éviter et / ou alerter très tôt sur les causes profondes de ces conflits ; 
  • Identifier toutes personnes ou autorités quelconques impliquées, de près ou de loin, dans ces conflits , et les faire traduire devant les juridictions compétentes pour répondre de leurs actes ; 
  • Réactiver les commissions de désarmement pour récupérer toutes les armes illégalement détenues par des civils, en appliquant avec rigueur les textes en vigueur en la matière ; 
  • Renforcer le contrôle sur la circulation des armes à feu aux frontières avec les pays voisins en conflit et à l’intérieur du pays pour réduire les facteurs d’insécurité.

« Au regard de la persistance de ces conflits, le Gouvernement, sur hautes instructions du Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno, Président de la République, Chef de l’État, ordonne tous les Ministres concernés , ainsi que les autorités administratives , militaires et traditionnelles, de tout mettre en oeuvre pour ramener le calme et renforcer la sécurité sur toute l’étendue du territoire national », a écrit le Ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, l’Ambassadeur Chérif Mahamat Zene. 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :