Attaque au Mali : AQMI revendique la mort des 10 casques bleus tchadiens

Attaque au Mali : AQMI revendique la mort des 10 casques bleus tchadiens

Le groupe AQMI a revendiqué l’attaque terroriste ayant causé la mort de 10 casques bleus hier au Mali. Pour les djihadistes, cet attentat est une  réaction  à la visite du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou au Tchad.

Hier 20 janvier 2019, au Mali, une position des casques bleus tchadiens a été attaquée par des djihadistes. Le bilan de l’attaque qui était de huit morts a été revu en hausse. Au total, ce sont dix soldats tchadiens qui ont trouvé la mort de cette barbarie qui a eu lieu à Aguelokh. Les djihadistes qui ont revendiqué la paternité de cet acte lâche ont justifié leur action par le fait que le Tchad ait accueilli le premier israélien sur son sol.

Justement le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou se trouvait au Tchad dans la journée du 20 janvier pour renouer les relations diplomatiques entre Israël et le Tchad. Dans le cadre de cette visite, le chef de l’Etat, Idriss Deby Itno et son hôte ont signé quelques accords et mémorandums parmi lesquels le protocole d’accord pour le rétablissement des relations diplomatiques.

Laisser un commentaire