Littérature : Pr Avocksouma publie trois nouvelles œuvres littéraires

0
851

Il n’est pas seulement un médecin et homme politique. Avocksouma Djona Atchenémou a présenté ses trois derniers ouvrages littéraires, ce samedi, 15 janvier, au Centre d’études et de formation pour le développement (Cefod) à N’Djamena.


Avec la présentation de ses trois derniers ouvrages littéraires, professeur Avocksouma Djona Atchenémou totalise dix ouvrages écrits en dix ans de carrière en tant qu’écrivain. Ses trois écrits dont la présentation est faite, ce 15 janvier sont titrés : “Mon enfant, vient t’accompagner”, “Bon pied ne ment pas” et “Gor zulan, le petit trou de Goro Waga”.


Le premier est un livre de motivation qui a pour source d’inspiration, la vie privée de son auteur. Dans ce livre de 100 pages, l’auteur prodigue des conseils de vie à son enfant qui doit compter sur lui-même pour se faire un nom dans cette société où la maxime qui dit “chacun pour soi, Dieu pour tous”, a tout son sens. C’est une œuvre qui traite de la responsabilité de l’enfant. Si le droit de l’enfant est largement traité dans cet écrit littéraire, la question du devoir de ce dernier n’est pas occultée. Le livre est édité aux éditions Le pays, à N’Djaména.


Le deuxième intitulé “Bon pied ne ment pas” est aussi une histoire inspirée de la vie de l’auteur. “C’est dû à un évènement que j’ai vécu moi-même entre 1968 et 1975 quand j’étais à Fianga”, dit-il. Le livre parle de la faim et du Coronavirus. Le “bon pied” dont parle l’auteur c’est celui-là qui le conduit partout au bon moment. Celui-là qui lui donne la chance. Au-delà de la chance que donne le “bon pied qui ne ment pas”, le livre confronte deux idéologies: la gauche et la droite. Le livre pèse 149 pages.


Le troisième titré “Gor zulan ou le petit trou de Goro Waga” ne totalise que 96 pages. C’est un livre métaphorique qui, en le lisant on a l’impression qu’il traite de la politique. Le petit trou dont parle Avocksouma Djona Atchenemou est un homme au caractère simple qui avec le temps devient insuportable et oublie les promesses qu’il a faites à son entourage.


Le point commun de tous ces ouvrages, c’est qu’en les lisant on sent le vécu de leur auteur. C’est son vécu dans la société, en politique dont il parle dans ces trois livres. Ils abordent tous, les questions d’actualité, à savoir le chômage, la Covid-19 et la gouvernance. Ces ouvrages sont tous édités au Tchad.

Laisser un commentaire