mardi 6 décembre 2022

L’alimentation pendant le Ramadan : les conseils du nutritionniste Djenodji Beamlaou Maxime

Pendant le mois de Ramadan, le nutritionniste Djenodji Beamlaou Maxime, explique comment et à quelles périodes les aliments doivent être consommés.

Les musulmans entament ce jour le mois de Ramadan. Durant 30 jours, ils vont se priver de nourriture et boisson de tout genre en journée. Les organismes vont donc être soumis à une rude épreuve. Mais, la rupture du jeûne ne doit se faire brutalement.  « Le repas pour couper le jeûne doit être riche en aliments sucrés. Ces sucres doivent être à digestion rapide. On peut les trouver par exemple dans les dattes ; lait, etc. accompagnés de l’eau. Il faut patienter un instant. Ceci va activer la glycémie et préparer le tube digestif à recevoir d’autres aliments comme la soupe, les boissons chaudes, etc. », conseille le nutritionniste Djenodji Beamlaou Maxime.  

Ces premiers aliments qui ne sont pas lourds sont censés aider à calmer la sensation de faim et de la soif. Ensuite, il y a un deuxième repas. « Généralement, on constate que les gens mangent des aliments qui sont très lourds et consistants. Ce deuxième repas qui intervient deux à trois heures après avoir rompu le jeûne doit être aussi léger. Ceci pour deux raisons : premièrement, on n’a pas besoin de trop manger avant de dormir parce que tout ce qui est mangé sera stocké ; si l’aliment est très consistant, cela va empêcher la sensation de faim. Si on n’a pas faim, on ne peut pas manger le troisième repas qui est fondamental », explique-t-il. Le deuxième repas peut être composé de la salade, du bouillon de légume, du poisson, de la viande blanche, détaille Djenodji Beamlaou.

Enfin, le troisième repas doit être composé des féculents (pain, pâtes, céréales) qui sont notamment riche en amidon. Ce sont des aliments à digestion lente. « Quand la digestion est lente, cela va permettre à celui qui va jeûner de résister à la faim et à la soif. Généralement, on prend ça à 4 heures », précise-t-il.  

Pour ménager l’organisme, le nutritionniste Djenodji Beamlaou déconseille la consommation des boissons caféinées ( café, thé, coca cola). Leur ingestion provoque des envies constantes d’uriner. Et quand vous urinez, rappelle-t-il, vous dégagez beaucoup d’eau. « On n’a donc pas besoin d’une perte hydrique pendant le mois de Ramadan.  Les boissons alcoolisées sont carrément déconseillées », tranche-t-il.

Il faut, par contre, consommer beaucoup d’eau pure, même en dehors des heures de repas. Ainsi que les fruits, les légumes, le lait et ses dérivés « parce que ces aliments sont riches en vitamines et minéraux ». «  Il faut aussi préparer normalement les repas. Il faut respecter les heures de sommeil en dormant à temps pour avoir d’énergie et faire face à la journée suivante », conclut-il.  

Laisser un commentaire

économie

Clément Abaïfouta quitte la direction de l’Association des victimes du régime de Habré

Lors du 3e congrès de l'Association des victimes des crimes et répressions du régime de Hissène Habré (AVCRHH), tenu ce 6 décembre, à la...

Tchad : la CNDH vulgarise ses rôles et missions auprès de quelques leaders de la commune du 10e arrondissement

La sous-commission Promotion des Droits de l'Homme et Libertés fondamentales de la Commission nationale des Droits de l'Homme (CNDH) ouvre une campagne de sensibilisation...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1037 votes · 1038 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité