dimanche 24 octobre 2021

Djeramadji Roland, candidat du Tchad à la vice-présidence Afrique centrale de l’Union panafricaine de la jeunesse

Lors d’un point de presse, hier, le porte-parole du Conseil national de la jeunesse du Tchad (CNJT), Asdjim Belndoum, a présenté la candidature du pays, portée par Djeramadji Roland, SG dudit Conseil, a la vice-présidence Afrique centrale, de l’Union panafricaine de la jeunesse (UPJ).

L’autonomisation des jeunes et de leurs organisations, l’apport de la diaspora dans la relance des économies africaines, la valorisation de l’intégration et la mise en œuvre de l’intégration africaine pour le bien-être de la jeunesse, l’appropriation de la politique de l’Union Africaine, la radicalisation des jeunes et l’extrémisme violent sont, entre autres, les défis majeurs auxquels fait face la jeunesse africaine.

“C’est pour cette mission noble et exaltante, certes difficile mais pas impossible et avec la ferme volonté et détermination de contribuer efficacement à la redynamisation et à l’émergence de cette institution panafricaine et surtout au renforcement du rayonnement de la diplomatie et le leadership de notre pays, comme il a été toujours, que nous déclarons la candidature de monsieur Djeramadji Roland au poste de la Vice-présidence Afrique centrale (Etats membres de CEEAC) à l’UPJ”, a annoncé le porte-parole du Conseil national de la jeunesse du Tchad (CNJT), Asdjim Belndoum .

Le 4e congrès ordinaire de l’UPJ qui va s’ouvrir du 15 au 16 novembre 2021, à Niamey au Niger, est ”plein de reformes et défis”.

Le Conseil national de la jeunesse du Tchad (CNJT), poursuit-il, en sa qualité de membre de droit de cette plateforme continentale, ne souhaitant rester en marge de cette grande rencontre, entend participer activement à ces assises. ”Aussi, déterminé à imposer le leadership de notre pays au niveau continental, le Tchad, voudrait abriter le siège de l’UPJ Afrique centrale pour le mandat à venir”, insiste-t-il.

Pour rappel, créée en 2006 à Banjul, en prélude de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), l’Union panafricaine de la jeunesse (UPJ), est une institution spécialisée de l’Union africaine. Issue du Mouvement panafricain de la jeunesse (MPJ) dont les membres étaient les ministres de la jeunesse des pays membres de l’UA, l’UPJ, est le résultat d’un profond processus de renouveau du MPJ en vue de son adaptation aux transformations survenues sur la scène politique du continent africain et du monde, tout en tenant compte des défis présents et à venir.

Edito : élections du CNCJ, une belle leçon de démocratie

Laisser un commentaire

économie

Tchad : l’Union pour le soutien à la langue arabe rejette les résultats définitifs du concours de l’ENA

L'Union générale des institutions de soutien à la langue arabe au Tchad ne lâche pas dans l'affaire du concours d'entrée à l'Ecole nationale d'administration...

Nigeria : plus de 800 détenus s’évadent à la suite d’une attaque armée

Plus de 800 détenus se sont évadés à la suite d'une attaque menée par des hommes armés non identifiés contre un centre de détention...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
474 votes · 475 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité