mercredi 8 février 2023

” Il faut prendre soin de la femme, avant, pendant et après la grossesse “, Diontilo Dagaïe Célestine, sage-femme

La consultation prénatale (CPN) est un préalable très important pendant la grossesse mais souvent négligée par les femmes enceintes. Ce que déplore Diontilo Dagaie Celestine, sage-femme à l’Association tchadienne pour le bien-être familial (ASTBEF).

La première visite prénatale, selon Diontilo Dagaie Celestine, marque le départ du suivi d’une grossesse. Elle a pour objectif de confirmer la grossesse, la dater, surveiller son bon déroulement, dépister d’éventuelles situations à risque et mettre en plus un calendrier de suivi de la grossesse. Elle est obligatoire, informe la sage-femme.

“La grossesse nécessite un suivi médical particulier, tout au long des 9 mois. Entre les prises de sang, les échographies et autres examens… La grossesse n’est pas de tout repos. La consultation prénatale est obligatoire et destinée à vérifier la santé de la femme et le bon développement du futur bébé. Elle peut être effectuée par votre gynécologue, une sage-femme ou un médecin généraliste”, souligne Diontilo Dagaïe Célestine.

Pour elle, avant la 16e semaine, la femme doit venir à l’hôpital pour confirmer la grossesse et établir le programme de suivi de la grossesse et le premier vaccin. Chaque visite est importante et joue un rôle capital. La deuxième visite prénatale, détaille-t-elle, c’est pour voir l’évolution de la grossesse, et voir aussi est-ce que la femme a respecté les examens prescrits, et aussi voir les aliments que mange la femme. Quatre (4) semaines après, la femme doit revenir c’est-à-dire la troisième visite prénatale pour faire l’examen général et gynécologique pour voir l’état du col de l’utérus de la femme. La quatrième (4) consultation prénatale c’est entre 34e et la 36e semaine, la femme doit revenir encore pour poser le pronostic de l’accouchement cela permet de voir si la femme à un bon bassin, et voir aussi la position de l’enfant.

En termes de prévention, une femme enceinte doit respecter normalement ses doses de vaccination, s’alimenter normalement avec des aliments qui contiennent du fer et les protéines. La CPN est très importante, c’est grâce à la visite prénatale qu’on peut déceler une maladie et la traiter, c’est pour maintenir la femme et l’enfant en bonne santé, afin de prendre la femme en charge rapidement en cas des anomalies”, conseille-t-elle aux femmes.


Aussi, la situation des petites filles qui n’ont pas l’âge requis pour l’accouchement, n’a pas été perdue de vue par la sage-femme. Elle affirme que les filles qui ont l’âge de moins de 18 ans ont peur de venir faire la consultation prénatale parce qu’elles sont stigmatisées par l’entourage. Car, souligne-t-elle, la plupart de ces grossesses n’est pas désirée.

Il faut prendre soin de sa femme, avant, pendant et après la grossesse, Une femme enceinte ne doit pas faire des travaux pénibles. A la dernière consultation prénatale, nous parlons des différentes méthodes de contraception aux femmes pour permettre à la femme d’éviter les grossesses trop rapprochées, trop nombreuses et trop tardives. Ce sont ces facteurs-là qui entraînent la mortalité maternelle”, conclut-elle.

Laisser un commentaire

économie

Politique : le MPS achève sa caravane de vulgarisation des résolutions et recommandations du DNIS

Le Mouvement Patriotique du Salut (MPS) a achevé sa caravane de vulgarisation des résolutions et des recommandations du dialogue national inclusif et souverain (DNIS)...

Tandjilé : un comité de sages mis sur pied pour la résolution des conflits

La question de la cohabitation pacifique et le bon vivre ensemble préoccupe les plus hautes autorités de la province de la Tandjilé. Un comité...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1107 votes · 1108 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité