Faits Divers: un « vrai faux commandant » de la police arrêté

Faits Divers: un « vrai faux commandant » de la police arrêté

Un faux commandant de police qui opère dans l’enceinte du Commissariat central de N’Djamena a été démasqué et présenté à la presse ce matin du 18 juillet 2018.

Habillé en tenue de la police nationale tchadienne avec le grade de commandant, pistolet au ceinturon, Daoud Azarak, le vrai faux commandant opère tranquillement dans la cour du commissariat central. Entre arnaque des citoyens et trafic d’influence, Daoud Azarak fait aisément ses « business » sous le nez et la barbe des vrais policiers qui lui présentaient régulièrement les civilités. Démasqué, il est arrêté et confié à la justice.

Le ministre de l’administration du territoire, de la sécurité publique et de la gouvernance locale présent à la présentation demande à la population d’exiger la présentation de la carte à tout policier qui tente de l’arnaquer. « Il y a des faux policiers partout, il faut les dénoncer », dit Ahmat Mahamat Bachir .

Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de N’Djamena, Issa Tom dit que le sieur Daoud Azarak sera jugé pour usurpation de titre et atteinte à l’autorité de l’Etat.

Un commentaire

  1. M94
    19 juillet 2018 at 11 h 00 min Répondre

    A bas les “bogobogo”!

Laisser un commentaire