jeudi 2 février 2023

Environnement : une plateforme nationale pour la restauration des forêts et des terres dégradées en étude

L’atelier de mise en place de la plateforme nationale pour la restauration des forêts et des terres dégradées au Tchad (PNRF/TD) a lieu ce 7 décembre dans un hôtel de N’Djamena.

L’Union africaine, à travers l’initiative AFR100, vise la restauration de 100 millions d’hectares de terres dégradées d’ici 2030. Ousseynou Ndoye, coordonnateur régional de cette initiative pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre a indiqué qu’à ce jour, 33 pays africains se sont engagés à restaurer 129,5 millions d’hectares de terres. « Dépassant ainsi l’objectif de l’engagement initial », se réjouit-il.

Il a tenu à féliciter le gouvernement tchadien d’avoir pris la décision de restaurer 1,4 million d’hectares de forêts et de terres dégradées à l’horizon 2030. En Afrique centrale, poursuit Ousseynou Ndoye, le Tchad, le Cameroun, la République démocratique du Congo, le Congo et la république centrafricaine ont pris l’engagement de restaurer 26,9 millions d’hectares de forêts et de terres dégradées, soit 21% de l’ensemble des engagements pris par les 33 pays membres de l’initiative AFR100.

Le secrétaire général du ministère de l’Environnement, de la Pêche et du Développement durable, Oualbadet Magomna, a souligné la nécessité de la mise en place d’une coordination des actions à l’échelle nationale regroupant les acteurs et institutions impliqués dans la restauration des forêts et des terres dégradées qui constitue « le moyen le plus approprié de notre lutte commune pour la restauration des paysages forestiers et des terres dégradées au Tchad ».

Ainsi, durant une journée, les participants vont notamment faire le point sur les réalisations et les défis majeurs en matière de restauration des forêts et des terres dégradées au Tchad, collecter les informations sur les activités de restauration en cours et celles qui seront menées en 2023, discuter du renforcement de la collaboration intersectorielle des acteurs et institutions pour accélérer la restauration des forêts et des terres dégradées et en fin se pencher sur la validation du draft de de l’arrêté ministériel de la plateforme nationale pour la restauration des forêts et des terres dégradées au Tchad (PNRF/TD).

Laisser un commentaire

économie

Ahmad Makaïla, un peu de velouté à Paris

Le brillant journaliste et désormais diplomate aguerri, Ahmad Makaïla, est nommé ambassadeur du Tchad à Paris. De la prestance, de l’entregent et une proximité...

L’association JEM-Tchad demande au gouvernement de mettre fin à l’accaparement des terres dans les zones méridionales du pays

Dans un mémorandum adressé au gouvernement, l’association Justice, éthique et moralisation de la vie politique au Tchad (JEM-Tchad) dénonce son accaparement ‘’illicite’’ des terres...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1102 votes · 1103 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité