Publié le 25-03-2023

L’ambassade de Chine au Tchad a offert ce samedi des bourses dénommées ” affinité et bonne foi” aux étudiants de l’Institut Confucius de l’université de N’Djamena.

L’ouverture de la cérémonie s’est faite par la ‘’Grande Chine’’, une chanson chinoise prestée par les étudiants tchadiens de l’Institut Confucius ponctuée par d’autres prestations artistiques et culturelles.

L’ambassade de Chine au Tchad par le biais de l’institut Confucius octroie des bourses à 18 étudiants pour l’apprentissage de la langue chinoise.

Ces bourses permettront d’encourager les étudiants déjà inscrits au département de chinois de l’université de N’Djamena à aller plus loin dans l’apprentissage de la langue chinoise. Grâce à l’influence de la Chine dans le monde, le mandarin est devenu une langue d’opportunité et d’affaire.

Mais au-delà des opportunités, la Chine à travers l’institut Confucius implanté partout dans le monde cherche à propager et à faire connaitre leur culture. « Les étudiants seront les émissaires de l’amitié Tchad-Chine », souligne l’ambassadeur de la République Populaire de Chine au Tchad, Wang Xining.

Pour le président de l’université de N’Djamena, Pr Mahamat Saleh Daoussa, l’institut Confucius constitue un lieu d’apprentissage, d’échange qui permet de connecter le peuple Chinois et Tchadien.  « Une langue de chance universelle, un atout pour les africains qui veulent coopérer avec la Chine », martèle le représentant des étudiants.

La cérémonie de remise des bourses est couplée à la cérémonie d’accueil de 56 nouveaux étudiants de la promotion 2023 au département  de chinois de l’université de N’Djamena.