jeudi 9 février 2023

DNIS : la conseillère nationale Amina Ali Idriss, propose la gratuité à 100% de l’école tchadienne

Dans son intervention à la plénière du dialogue national inclusif et souverain, ce 5 octobre, date qui coïncide d’ailleurs avec la fête des enseignants, la conseillère nationale Amina Ali Idriss a proposé la restauration de la cantine scolaire et la gratuité totale de l’école.

Amina Ali Idriss, souligne que l’Etat tchadien a toujours dit que l’école est gratuite mais néanmoins sur le terrain c’est le contraire qui se passe.

  • D’abord dans la capitale et ailleurs dans les provinces, on parle d’un montant qui varie d’un établissement à un autre, exigé sous forme d’obligation par l’Association des Parents d’Elèves (APE).
  • Aussi, ajoute-t-elle, la suppression de la cantine scolaire a entrainé la fermeture des écoles de brousse et a aussi réduit considérablement le nombre des filles scolarisées car celles-ci sont autorisées à emporter la nourriture à la maison lorsqu’elles ont atteint les cours moyens.

De ce qui précède, je propose la gratuité à 100% de l’école tchadienne pour que les enfants des parents démunis partent à l’école même s’il s’agit d’attribuer un quota des revenues de nos ressources naturelles (l’or et le pétrole)“, propose-t-elle la restauration de la cantine pour motiver les enfants à aller à l’école surtout les filles.

Elle suggère aussi de doter des moyens roulants les responsables de l’éducation tels que les délégués et les inspecteurs départementaux afin qu’ils puissent jouer pleinement leur rôle; mettre un accent particulier sur la formation continue des enseignants; revoir en hausse les crédits sans intérêts alloués au ministère de l’éducation; améliorer les conditions de vie à travers la prise en charge sanitaire, le logement ou bien d’autres avantages afin d’éviter la grève des enseignants, qui est, un grand handicap de l’éducation.

Nous savons tous que l’ignorance est la source de tous nos problèmes et on ne peut pas développer  un pays sans rendre le système éducatif plus efficace, d’où la déclaration d’un savant chinois : « pour détruire un pays, il faut détruire son système éducatif ». c’est le seul facteur puissant  de changement de mentalité des nos futures générations et les rendra plus  rationnelles“, motive la conseillère Amina Ali Idriss.

Laisser un commentaire

économie

Hadjer-Lamis : les problèmes fonciers au Tchad examinés au cours d’un atelier à Massakory

Le ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Habitat et de l’Urbanisme et la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture) organisent du...

Référendum constitutionnel : la Convergence des organisations politiques appelle le gouvernement à mettre en place un organe impliquant toutes les forces vives de la...

La Convergence des Organisations Politiques, par un communiqué de presse, dit constater avec regret les dérives et les incohérences du gouvernement dans sa "démarche...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1109 votes · 1110 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité