Publié le 28-04-2023

Trente-trois militaires burkinabè ont été tués et 12 autres blessés jeudi dans une attaque terroriste perpétrée contre un détachement militaire dans l’est du Burkina Faso, a déploré l’armée burkinabè dans un communiqué.

Le détachement militaire de Ougarou, dans la région de l’Est, a fait face à une attaque complexe d’envergure jeudi matin, indique le communiqué, ajoutant qu’au cours des combats intenses, les militaires du détachement avaient fait preuve d’une remarquable détermination face à un ennemi venu en très grand nombre et réussi à neutraliser “au moins quarante terroristes” avant l’arrivée des renforts.

Le déploiement des renforts a permis d’évacuer les blessés, qui sont actuellement pris en charge par les services de santé, selon la même source.

La crise sécuritaire que connaît le Burkina Faso depuis 2015 a occasionné un déplacement massif de populations. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), 1,94 million de personnes se sont déplacées à l’intérieur du pays, en date du 31 janvier 2023.