Niger : 11 militaires abattus lors d’une attaque terroriste

0
397

Onze soldats nigériens dont dix gardes nationaux et un gendarme ont été tués mercredi dans une embuscade tendue par des inconnus armés au convoi du préfet du département de Bankilaré, région de Tillabéry (ouest du Niger), a annoncé vendredi soir le ministère nigérien de l’Intérieur et de la Sécurité publique à Niamey.

Mercredi 20 octobre 2021 vers 16H00 heure locale (15H00 GMT), des individus non encore identifiés, armés de fusils et de lance-roquettes, ont tendu une embuscade à la patrouille mixte départementale de Bankilaré, escortant le préfet, selon la même source.

“Trois autres personnes ont été blessées dont deux gardes nationaux et le chauffeur du préfet, deux véhicules de la Garde nationale du Niger calcinés et un autre endommagé”, a indiqué la même source, ajoutant qu'”une opération de ratissage était engagée dans la zone”.

Cette zone dite des “trois frontières” (Niger-Mali-Burkina Faso), est devenue ces dernières années le théâtre d’opérations de groupes terroristes qui mènent des attaques meurtrières, de part et d’autre de ces trois frontières, contre les forces armées et même des populations civiles, rappellent des observateurs locaux.

Laisser un commentaire