mercredi 10 août 2022

Justice : la défense du chef rebelle Aboulaye Miskine demande sa libération

Le chef rebelle centrafricain, Abdoulaye Miskine et ses campagnons ont été présentés à la chambre de la cour criminelle N’Djamena ce vendredi 29 juillet.

L’audience a eu lieu à la maison d’arrêt de Klessoum où sont détenus les quatre hommes.

La défense du leader et fondateur du groupe armé Front démocratique du peuple centrafricain a demandé une mise en liberté d’office de leurs clients.  Selon elle, la détention de ces derniers est arbitraire.

La cour a renvoyé le délibéré de la requête pour le mardi 2 août.

Le numéro 1 du FDPC et ses trois frères d’arme ont été placés sous mandat de dépôt  en juin 2020 à  N’Djamena. Les quatre hommes sont accusés de plusieurs chef d’accusation, notamment : mouvement insurrectionnel, séquestration, viol, enlèvement.

Laisser un commentaire

économie

La Russie livre de nouveaux équipements militaires au Mali

Le Mali a réceptionné mardi de nouveaux équipements militaires livrés par son partenaire russe, a constaté un journaliste de l'AFP mardi à Bamako, et...

Burkina Faso : 15 militaires tués dans une double attaque

Quinze soldats burkinabè ont été tués mardi dans une double attaque à l'engin explosif improvisé dans le centre-nord du pays lors d'une mission d'escorte...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
884 votes · 885 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité