Economie : la BEAC envisage interdire les pièces de monnaie dans les salles des jeux

Economie : la BEAC envisage interdire les pièces de monnaie dans les salles des jeux

Réuni ce 2 avril à Douala, le conseil d’administration de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) autorise le gouvernement de la BEAC à interdire l’utilisation de la monnaie dans les salles des jeux.

Le conseil a statué, parmi tant de sujets, sur la question de la rareté des pièces de monnaie dont se plaignent avec gravité les usagers de la sous-région en générale, et précisément le Cameroun. Cette interdiction envisagée des pièces de monnaie dans les salles de jeux en zone CEMAC intervient à la suite du phénomène de leur exportation du Cameroun.

Jusqu’ici, le manège consiste pour des expatriés, notamment des Asiatiques, à faire sortir des pièces de 50 et 100 FCFA du Cameroun en grosse quantité à travers des machines à sous, pour les recycler dans la fabrication de bijoux à l’étranger.

LIRE AUSSI : Où sont passées les pièces de monnaie ?

Afin de rassurer la sous-région contre les risques quelconque  de rareté de pièces de monnaie, « le conseil a autorisé le gouvernement de la Banque, d’une part, à entreprendre des démarches auprès des Etats de la CEMAC, en vue d’interdire l’usage des pièces de monnaie dans les salles de jeux, et d’autre part, à définir un plan pluriannuel de mise à disposition des pièces au profit des populations », suivant le communiqué final des travaux.

Questionné sur le sujet, le gouverneur de BEAC Abbas Mahamat Tolli promet d’ouvrir une enquête sur ce phénomène d’exportation des pièces de monnaie hors de la zone CEMAC.

Un commentaire

  1. Fils Djambo
    14 avril 2019 at 16 h 51 min Répondre

    NON pour cet monais coloniale

Laisser un commentaire