Jeudi 24 juin 2021

Changement climatique : plus de 130 milliards de Francs CFA pour aider les riverains du bassin du Niger

Les activités de lancement du programme de développement et d’adaptation au changement climatique dans le bassin du Niger ont pris fin ce 02 mai à l’hôtel Radisson Blu. C’était une rencontre d’importance capitale pour les riverains du bassin du Niger.

Commencé le 02 mai, les travaux du lancement du programme de développement et d’adaptation au changement climatique dans le bassin du Niger ont pris fin ce 04 mai à l’hôtel Radisson Blu de N’Djaména. A cette occasion, le secrétaire exécutif de l’Autorité du bassin du Niger, Abderahim Birémé Hamid, le chef de division environnement de la BAD, Victor Lawali Garba, et le coordonnateur régional des usagers des ressources naturelles du bassin du Niger, Nouradine Zakaria Touré se sont livrés à la presse pour une séance de questions réponses.

A lire aussi: l’ABN lance un programme d’adaptation aux changements climatiques

« Ce programme développement et d’adaptation au changement climatique dans le bassin du Niger est le premier projet d’une grande envergure dans le cadre de changement climatique qui se réalise », déclare le secrétaire exécutif de l’Autorité du bassin du Niger.  C’est un projet qui concerne au total 9 pays africains partageant le bassin de Niger.

Ce programme vise à lutter contre les effets néfastes du changement climatique. Il comporte des actions salvatrices à mener en faveur des populations riveraines du bassin du Niger. Pour le coordonnateur des usagers des ressources naturelles du bassin du Niger, « c’est un projet qui lutte contre la pauvreté afin d’améliorer les conditions de vie et d’existence des populations locales ».

Pour améliorer efficacement la résilience des populations du bassin du Niger, victimes du changement climatique, la BAD mobilise plus de 130 milliards de Francs CFA pour accompagner les neufs pays concernés.

En tant que partenaire technique et financier pour la mise en œuvre de ce programme, la BAD doit s’assurer que les ressources sont effectivement arrivées aux bénéficiaires et assurer la qualité de toutes les réalisations.

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Covid-19 : la Banque mondiale et l’Union africaine s’associent pour soutenir la vaccination de 400 millions de personnes en Afrique

A travers un communiqué de presse, la Banque mondiale et l’Union africaine annoncent qu’elles se mettent ensemble afin de soutenir l’Equipe spéciale  pour l’acquisition...

Des scientifiques africains exhortent à investir dans la recherche pour renforcer la résilience climatique

Des scientifiques ont indiqué lundi à Nairobi que des investissements robustes dans la recherche sur le climat étaient essentiels pour informer l'élaboration de politiques...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
242 votes · 243 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité