Le mois du livre s’achève avec la remise des prix

0
643

Après 30 jours d’activités littéraires, les rideaux sont définitivement tirés sur la 5eme édition du mois du livre et de la lecture, placé sous le thème : “Le livre, vecteur de paix et du vivre ensemble”.


Comme de coutume, la cérémonie de clôture de ce mois de livre et de la lecture, qui s’est déroulée dans le jardin de la Bibliothèque nationale, ce 30 novembre, est agrémentée par la remise des prix à quatre auteurs et écrivains tchadiens qui se sont démarqués par leur plume.


Il s’agit de Mahamat Saleh Haroun, qui a remporté le Grand prix littéraire ; de Djimrabaye Bourngar, qui a remporté le prix du Jeune talent; d’Allarassem Solkem Joséphine, qui a remporté le prix de la plume féminine et de Mahamat Saleh Ayoub, qui a remporté pour le prix de la littérature d’expression arabe. Ce prix est une innovation de ce mois du livre et de la lecture.

A relire: voici la particularité de la 5e édition du mois du livre


Il faut savoir que ces trois lauréats ont reçu chacun, un chèque de 500 000Fcfa, et le lauréat du Grand littéraire a quant à lui reçu un chèque d’une valeur de 2.000.000Fcfa.


Ces quatre lauréats “sont désormais, les ambassadeurs de la littérature tchadienne” a déclaré la ministre de la Culture et de la promotion de la diversité, Achta Djibrine Sy. “Au regard du contexte actuel de notre pays, marqué par la transition, vous devriez prôner la paix et le vivre ensemble dans notre société”, interpelle-t-elle.

Laisser un commentaire