TIC : vingt ministères et institutions de l’Etat bénéficient de sites internet

TIC : vingt ministères et institutions de l’Etat bénéficient de sites internet

Au total 20 ministères et institutions étatiques tchadiens ont bénéficié de la création des sites internet et d’adresses électroniques professionnelles pour leurs agents. C’est dans le cadre d’un projet du ministère des Postes et des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication mis en œuvre par l’Agence de Développement des Technologies de l’Information et de la Communication (ADETIC).

Au cours de la cérémonie de remise officielle des sites internet et adresse électroniques aux ministères et institutions publiques bénéficiaires, le 31 décembre 2018, à l’hôtel la Résidence, à N’Djamena la directrice des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication a relevé que : « nous sommes à l’ère du digital et le site web constitue un outil indispensable à cette ère car il fait partie intégrante de l’existence d’une entreprise ou d’une institution ».

Pour Mme Tomboye Ibrahim Mahamat Itno, ces sites web permettront aux instituions bénéficiaires d’avoir plus de visibilité. « Votre site web reflétera votre institution et sera un lieu stratégique qui contient vos informations et communications utiles pour l’internaute », ajoute la directrice des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication.

« Grâce à ces sites, nous franchissons une nouvelle étape dans la modernisation de l’Etat. D’abord parce que nous plaçons notre pays à la pointe de l’innovation et des technologies numériques », déclare la ministre des Postes et des Nouvelles Technologies de l’Informations de la Communication, Mme Ndolenodji Alixe Naïmbaye.

Il faut le préciser, la remise officielle de ces sites internet et adresses électroniques a été précédée par la formation  des points focaux. Ces derniers feront désormais office de web masters, chargés d’alimenter et animer ces portails, outils stratégiques de communication et de visibilité.

Un commentaire

  1. WERYE
    2 janvier 2019 at 20 h 42 min Répondre

    Ca seet â qui? Creer des site internet alors que y’a meme pas internet.

Laisser un commentaire