Technologie : clôture de la formation en ligne dénommé “Graines de l’avenir”

0
333

Lancée il y a une semaine, la formation en ligne dénommée “Graines de l’avenir” a été close le lundi 22 novembre.

D’après le représentant des étudiants, Mba Le Iran Ezechiel, cette formation a été un riche moment de partage de connaissances et de découverte de nouvelles technologies de l’information et de la communication. Des connaissances sur la technologie 5G, l’Intelligence Artificielle (AI), le Cloud Computing et bien d’autres ont été acquises. « Par cette formation nous avons vu les avancées technologiques dans le domaine des TIC dans les autres pays, notamment la Chine », a-t-il déclaré.

Le directeur général de Huawei technologies Tchad, Kong Lingyu Leo, relève qu’en tant que leader de l’innovation dans l’industrie des TIC, Huawei a fait de la culture des jeunes talents des TIC une stratégie locale à long terme visant à promouvoir la durabilité économique, sociale et environnementale. Pour cela, « nous cherchons à travers ce programme de formation à combler l’écart entre les connaissances acquises en classe et les compétences requises par l’industrie et à améliorer le transfert des connaissances ».

Durant une semaine de formation, les 20 étudiants se sont investis pour donner le meilleur d’eux dans un climat de convivialité. « Cette formation leur a permis de découvrir la culture de livestreaming en Chine, explorer les médias sociaux en Chine, l’approche de leadership de Huawei, visite en direct de hall d’exposition de Huawei, visite préenregistrée sur mesure et questions-réponses en direct avec des entreprises en croissance rapide, etc. » explique-t-il.

Aussi, cette formation a-t-elle permis à Huawei de constater le niveau de compétences des talents qui nécessite clairement un renforcement de capacités des étudiants dans le domaine des NTIC et aussi et surtout l’apprentissage de l’anglais qui rime avec les NTIC.

La technologie numérique est en train de remodeler le monde, et le Tchad veut en profiter. Ainsi, « Huawei ne ménagera aucun effort pour développer les talents en TIC et aider des milliers de jeunes tchadiens à maîtriser les technologies les plus avancées tout en aidant le Tchad à construire des projets stratégiques en TIC et à développer son économie numérique par la formation », conclut le directeur général de Huawei technologies Tchad, Kong Lingyu Leo.

Pour le secrétaire général du ministère des Postes et de l’Economie, une semaine de formation c’est peu “mais aussi beaucoup”. “Tout ce qui a été enseigné, c’est du monde futur. Le monde d’aujourd’hui et le monde de demain, c’est le numérique qui va être au cœur de la société », avise-t-il.

Quelques recommandations ont été formulées par les étudiants à l’issue de cette formation :
A l’endroit de Huawei : d’augmenter le nombre des étudiants pour la prochaine édition, de mettre à la disposition de tous les étudiants dès le début de la formation la connexion internet à haut débit afin de permettre à tous de bien suivre la formation.
A l’endroit de l’ENASTIC : de mettre en place un programme de suivi des étudiants bénéficiaires de cette formation afin de les utiliser, analyser les projets proposés par les participants en vue de leur réalisation.

Laisser un commentaire