Vox pop : les fonctionnaires se réservent jusqu’à la signature de l’accord

Vox pop : les fonctionnaires se réservent jusqu’à la signature de l’accord

SYNDICALISME – Réunis en assemblée générale le jeudi 9 janvier 2020 à la Bourse de travail, les syndicalistes ont suspendu leur grève. En attendant la signature de l’accord, les travailleurs restent méfiants.

La tension artérielle va décroissante ce matin du 9 janvier à la Bourse de travail. Sur les visages des fonctionnaires sortis pour la rencontre, le sourire mais l’inquiétude aussi. A la veille, le Président de la République a accepté de valider les propositions de la plateforme en ce qui concerne les augmentations générales spécifiques (AGS) et les arriérés des primes et indemnités. Inquiets parce qu’un accord n’a pas encore été signé suite à ces engagements.

Réunis en assemblée générale, les fonctionnaires ont « fait preuve de bonne foi » en suspendant leur grève jusqu’à la signature d’un accord qui consigne les propositions dans un document. Nous vous proposons quelques voix.

Hassan Djidda, enseignant

Nous sommes partiellement satisfaits. Les travailleurs tchadiens ont montré aujourd’hui qu’ils se soucient de l’avenir de ce pays et la seule chose qui les dérangent, c’est d’aller en grève. C’est pourquoi nous avons décidé d’accepter cet accord partiel. Dans une négociation, on n’obtient pas tout à la fois. Ce peu qu’on nous propose, on se doit de l’accepter en attendant le respect intégral de l’accord. Il y a de réticence encore par rapport au respect de l’accord qui sera signé. Nous ne crions pas encore victoire.

Mahamat Ahmat Abdelkeriem, secrétaire adjoint de la cellule syndicale du ministère de la femme, de l’action sociale et de la petite enfance

On salue aujourd’hui la décision du chef de l’Etat qui vient valider nos contre-propositions lors des dernières négociations. Comme l’avaient dit nos leaders, il est à prendre avec réserve. Tant que le pacte n’a pas encore été signé. Mais déjà, il faut saluer l’acte posé par le Président.

La prochaine étape sera de faire pression afin d’obtenir le rappel de nos indemnités et primes qui ont été coupées.

Alphonse Sassou, enseignant

Il est dit que nos AGS et primes seront versés en 2020, chose qui est à féliciter. Mais jusque-là, on n’a pas un document qui est signé. Donc pour le moment, nous sommes à peu près satisfaits. Nous attendons que nos responsables signent l’accord. Pendant ce temps, nous suspendons juste la grève.

En dépit de ses interventions, l’on relève le fait que l’ombre de la grève plane encore sur les institutions tant que l’accord n’est pas signé.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :