Le vol inaugural d'Air CEMAC repoussé en janvier 2014

LIBREVILLE, 18 septembre (Xinhua) — Annoncé pour le début du mois de janvier 2013, le vol inaugural de la future compagnie sous- régionale Air CEMAC a été une énième fois repoussé pour le mois de janvier 2014, annonce mercredi l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC).

Selon l’ANAC, une réunion vient de se tenir à Paris entre les représentants de la compagnie nationale française, actionnaire à hauteur de 34%, et le ministre congolais des Transports et de l’ Aviation civile Rodolphe Adada, représentant les six pays de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC).

Une nouvelle rencontre aura lieu en octobre prochain à Paris pour finaliser l’accord de partenariat stratégique avec Air France.

Basée à Brazzaville en République du Congo, Air CEMAC aura pour vocation de relier les capitales des six pays membres de la communauté (Caermoun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République centrafricaine et Tchad), puis une vingtaine de capitales africaines, ainsi que six métropoles européennes.

Ce projet avait été lancé en 2002, suite à la disparition d’Air Afrique, par le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République centrafricaine et le Tchad.

La question du capital actuel n’est d’ailleurs toujours pas claire. Selon certaines sources, Air France aurait 40% des parts et les six Etats de la CEMAC 5% chacun. Le reste du capital, 15%, reviendra à la Banque des Etats de l’Afrique centrale et 15% à des opérateurs privés.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :