Vidéo. Les coupures d’eau répétitives posent problème à N’Djamena

VIDEO – Les coupures d’eau sont fréquentes à N’Djamena. La majorité de la population se plaint de la situation. Pourtant, le président Déby avait annoncé la gratuité d’eau pendant six mois. La réalité diffère. Regardez ce qui se passe.

La Société tchadienne des eaux (STE) n’arrive pas à bien alimenter la ville de N’Djamena. Des plaintes sont portées chaque jour. Les habitants de la capitale tchadienne se trouvent priver d’eau pendant des jours et n’ont aucune explication de la part de la STE. Pourtant, le 14 avril, le président de la République Idriss Déby Itno a annoncé la gratuité de l’eau pendant six mois. Chose qui n’est malheureusement pas respecté par les autorités. Alors que la décision du président est aussi une mesure pour soulager la population en cette période de crise sanitaire, de la Covid-19.

En cette période de coupure d’eau fréquente, certains ménages dépensent 3000 à 4000F pour acheter de l’eau pour la journée. Toutefois, l’on ne peut énumérer les besoins d’eau en ce moment de chaleur et de ramadan. « Chez nous, c’est de la merde. L’eau n’arrive qu’à 1h ou 2h du matin. Et à 5h ou 6h net, on coupe » dit Hamat « Pourtant nous ne sommes pas censés être éveiller à ces heures » ajoute t-il.  Comme lui, un autre jeune du quartier Ndjari se plaint autant. « Mieux vaut acheter de l’eau dehors que d’avoir un robinet de la STE. Il ne sert à rien » s’en flamme t-il. Pour certaines personnes, c’est depuis la décision du président que la situation s’est aggravée.  

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :