VIDEO. Des Tchadiens créent leur remède contre le Coronavirus

SANTE – Des Tchadiens se précipitent dans la consommation des remèdes traditionnels contre le Coronavirus. Le Chii ou l’artemesia est le plus sollicité.  Tamarins, gingembres, citrons, bakhi et autres ne sont pas du reste. Ces produits sont vendus, depuis la découverte du Covid-Organics, à prix d’or à N’Djamena.

A N’Djamena au Tchad, des Tchadiens ne font recourt qu’aux anciens remèdes. Les produits les plus consommés en ce temps sont : l’artemesia (Chii), « bakhi », « hilbé », le nep nep (garatte), le tamarin, le gingembre et le citron. Selon certains consommateurs, ces produits « soignent le coronavirus ». Pour ces personnes, le Covid-Organics, remède malgache contre le Coronavirus est fabriqué à base de l’artemesia. « On fait de notre mieux, vu que l’OMS n’a pas approuvée l’efficacité de l’artemesia comme traitement du covid-19 », dit Ali, consommateur de Chii.

A N’Djamena de nos jours, ces remèdes africains sont vendus en quantité et sont bien coûteux. La raison s’explique par la crise sanitaire et la fermeture des frontières. « Mais cela ne ralentit pas la vente » nous informe une vendeuse. Et pour la préparation, des astuces de grand-mères sont donnés par les vendeuses.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :