Mardi 18 mai 2021

Vers l’instauration d’un service minimum dans l’appareil judiciaire

Le conseil supérieur de la magistrature s’est réuni ce mardi 8 novembre 2016 pour examiner la grève sèche des magistrats et des greffiers qui paralyse l’appareil judiciaire, a annoncé la télévision nationale tchadienne.

Le conseil supérieur de la magistrature par la voix de son 2e vice-président demande qu’un service minimum soit instauré. Selon le compte rendu du conseil supérieur de la magistrature, les magistrats et les greffiers apprécient la demande et ne refusent pas l’instauration d’un service minimum, à condition qu’il y ait un accompagnement pour les greffiers requis après consultations de la base.

Les magistrats et greffiers sont partis en grève presque deux semaines pour les premiers, et plus d’un mois pour les seconds. Ils revendiquent le paiement régulier du salaire et demandent l’annulation du décret portant rabattement des primes et indemnités des magistrats.

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Covid-19 : 0 cas confirmé, 3 guéris et 40 malades sous traitement

La situation épidémiologique de la maladie à coronavirus de ce lundi 17 mai 2021 se présente comme suit : Sur 100 échantillons analysés, ...

Tchad : la plateforme des diplômés sans emploi réclame l’intégration de ses membres à la Fonction publique

Au cours d'une assemblée générale ce 17 mai, la plateforme des diplômés sans emploi en instance d'intégration prévient les autorités d'éventuelles marches si la...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
97 votes · 98 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité

Publicité canal Plus