VBG : Kassire Hawa Ohrgue réclame justice pour son agression

VBG : Kassire Hawa Ohrgue réclame justice pour son agression

Il y a de cela un an, Kassire Hawa Ohrgue a été brutalisée et attaquée à l’acide dans la nuit du 24 au 25 avril 2017 en Haïti à Port au Prince. Malgré deux plaintes, l’auteur de l’agression court toujours. Ce qui a obligé la supposée victime à adresser une lettre ouverte au président de la République du Tchad ainsi qu’à la première dame.

Contactée au téléphone, Kassire Hawa Ohrgue se confie : « j’ai été attaquée par le père de mes enfants en complicité avec mon chauffeur dans ma chambre. Après être attachée et torturée, on m’avait aspergée d’acide. Après être hospitalisée pendant 14 jrs à MSF Haïti, on m’a transférée à Memphis Tennessee (USA) compte tenu du fait de la détérioration de mon état de santé et du fait que j’avais perdu beaucoup de sang. Et à l’heure où je vous parle l’auteur est en liberté avec mes enfants et j’ai besoin du soutien de mon gouvernement pour que justice soit faite ».

Selon Hawa Ohrgue, son mari a disparu avec ses trois enfants de qui, elle est restée sans nouvelle depuis lors. Elle a porté plainte en Haïti dès le mois de mai 2017 puis en janvier 2018 contre sieur Sikhumbuzo Vundla de nationalité zimbabwéenne, auteur de son agression mais aucune suite n’a été donnée.

Dans sa lettre ouverte au chef de l’Etat et à la première dame du Tchad,publié sur sa page facebook le 25 avril 2018,  Kassire Hawa Ohrgue dit : « je ne vous demande ni or ni argent, mais votre intervention pour que justice soit faite .Aucune lumière n’a été faite sur l’attaque, je voudrais juste une justice équitable ».

Vous pouvez retrouver l’intégralité de sa lettre ouverte ici (Attention les images en lien peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes).

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :