Vague d'arrestations au Tchad

Depuis quelques jours, depuis la tentative de “déstabilisation du gouvernement”, de nombreuses personnalités du pouvoir actuel et de l’opposition sont convoqués et incarcérés.

Des policiers sont venus arrêter Le député Saleh Kebzabo alors qu’il etait en deplacement en Afrique du Sud.

Les députés Routouang, Gali et Yorongar ont été convoqués eux aussi aujourd’hui.

Les jours se suivent et se ressemblent au Tchad depuis ce 1er mai, une psychose générale s’est installée dans la capitale.

 

 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :