Urgent : des militants et chefs d’une vingtaine de partis politiques de l’opposition ont pris d’assaut la maison d’arrêt d’Amsinené

0
12

Après un ultimatum de 48 heures lancé pour la libération des leaders de la société civile arrêtés il y a quelques jours, des chefs de certains partis politiques de l’opposition se sont mobilisés à Amsinené pour se faire aussi arrêtés. La direction pénitentiaire d’Amsinené refuse pour l’heure l’accès à certains leaders. Ces derniers décident de faire un sit-in devant la maison d’arrêt.

Laisser un commentaire