UNICEF : plus de 2 millions d’enfants affectés par les crises humanitaires au Tchad

UNICEF : plus de 2 millions d’enfants affectés par les crises humanitaires au Tchad

Le Tchad marque aujourd’hui la Journée de l’Enfant Africain autour du thème « Conflits et crises en Afrique : protégeons les droits de tous les enfants ». Le Tchad est simultanément affecté par une crise alimentaire et nutritionnelle, des mouvements de populations, des urgences sanitaires et une vulnérabilité aux catastrophes naturelles. L’UNICEF estime que plus de 2 millions d’enfants ont besoin d’aide humanitaire en 2016.

Les conflits et crises en Afrique sont les principales sources de conditions économiques défavorables. Les plus grandes victimes sont les enfants. Ils sont l’objet de multiples privations qui compromettent gravement leurs droits à la vie, à l’éducation ou à la santé. Il est impératif qu’un environnement sûr et propice soit créé et maintenu pour les enfants afin de leur permettre de grandir, de se développer et de participer à l’économie pour bâtir des communautés fortes et sûres.

Pour marquer cette journée, la Direction de l’Enfance du Ministère de la Femme de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale, soutenue par l’UNICEF et la Représentation de l’Union Africaine au Tchad, ont organisé de nombreuses activités de plaidoyer. Une session du Parlement des Enfants, une formation des enfants parlementaires, des conférences-débats et des activités sportives sont organisés à Moundou et Mongo.

« Nous sommes le présent et l’avenir du Tchad. Donnez-nous les conditions de notre plein épanouissement, » a déclaré Casimir Batoumai Mbaihodoum, Président du Parlement des Enfants du Tchad, qui a invité les parents, les décideurs à tout mettre en œuvre pour assurer la protection des enfants. Le Dr Gianluca Flamingi, assurant l’intérim du Représentant de l’UNICEF, a quant à lui souligné la nécessité d’accorder toute l’attention nécessaire à la protection et au développement des enfants qui constituent plus de la moitié de la population au Tchad : « Les crises et les conflits continuent d’infliger de terribles épreuves à des millions d’enfants et de familles au Tchad. L’avenir de toute une génération d’enfants et de jeunes est en jeu, » a souligné Dr Flamigni.

Présidant la cérémonie au nom du Gouvernement du Tchad, la Ministre de la Femme, de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale, Mme Ngarbatna Carmel Sou IV a rappelé que « cette journée est l’occasion de renouveler l’engagement du Gouvernement pour l’amélioration des conditions de vies des enfants ». S’agissant de la protection des enfants en temps de crises, Mme Ngarbatna a indiqué que « les plus grandes victimes des conflits sont les enfants et que l’Etat mettra tout en œuvre pour assurer la protection de ces derniers. »

La Journée de l’Enfant Africain a été instituée par la communauté internationale en mémoire du massacre des enfants de Soweto en Afrique du Sud qui réclamaient leurs droits à une éducation de qualité. Depuis lors, cette date est devenue un moment important pour le plaidoyer en faveur des droits des enfants.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :