Une marche pacifique des jeunes réprimée par les forces de l’ordre

Une marche pacifique des diplômés des écoles et universités du Tchad en chômage a été violemment dispersée ce matin par la police, la gendarmerie et la garde nomade. 

Vers 6h du matin plusieurs jeunes diplômés mais en chômage se sont rencontrés devant le Building de Moursal, siège du ministère de l’éducation pour demander au gouvernement d’annuler la loi de finance 2016.  La police arrive quelques minutes plus tard,  tire des gaz lacrymogènes pour disperser. « Je suis lauréat de l’Enib depuis 2002 mais je ne suis pas intégré », nous confie un manifestant.

Les manifestants se dispersent après l’intervention des forces de l’ordre mais se rencontrent devant les facultés d’Ardep Djoumal, entonnent la Tchadienne et marchent sur l’Avenue Mobutu. La marche soutenue par les élèves du Lycée Éboué, il s’en est suivi des casses des véhicules administratifs.
Plusieurs élèves sont arrêtés et d’autres gravement blessés sont conduits aux urgences.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :