Une convention entre le Tchad et la France pour la réhabilitation et la restauration de l’écosystème du Lac Tchad

Une convention entre le Tchad et la France pour la réhabilitation et la restauration de l’écosystème du Lac Tchad

En visite au Tchad, la ministre française de l’environnement, de l’énergie et de la mer chargée des Relations internationales sur le climat, Mme Ségolène Royale, a signé ce soir du samedi, avec le ministre tchadien de l’Environnement Brah Mamahat, une convention sur l’octroi par la France d’une contribution financière d’un million d’Euro au profit du projet de réhabilitation et de restauration de l’écosystème du Lac Tchad.
Le projet qui sera mis en œuvre par les communautés villageoises, vise la croissance inclusive et verte au Tchad et ambitionne les trois résultats suivants, la croissance économique, l’inclusion sociale et la durabilité environnementale. Il a une forte dimension sociale avec une priorité donnée aux activités qui ont du potentiel de création d’emploi.

Pour arriver à la réhabilitation de l’écosystème, le projet met l’accent sur le reboisement pour restaurer le couvert forestier de la région sur une superficie de 4000 hectares avec la participation active de la communauté, notamment les femmes et les enfants. Différents sites seront reboisés, brousse, prairies et terrains boisés. Plus de 50 à 75% des espèces plantées seront des espèces indigènes (arbre bleu).
Le ministre tchadien de l’environnement et des pêches, M. Brah Mahamat, déclare que, le Tchad, en dépit de ses fortes implications dans les rencontres internationales et régionales sur le climat, éprouve d’énormes difficultés à mobiliser les ressources nécessaires pour assurer son développement durable. Il espère, en effet, que la signature de cet accord soit prélude à d’autres actions d’envergure pour la sauvegarde du Lac Tchad, mais aussi pour le reste du pays notamment à travers le dossier sur les énergies renouvelables, sollicite-t-il.

M. Brah Mahamat souligne que la réponse la plus appropriée au désastre écologique en gestation demeure certainement la séquestration du CO2 en procédant notamment à un reboisement à grande échelle, la restauration des sols et la pratique d’une agriculture résiliente.

La ministre française de l’environnement, de l’Energie et de la Mer chargée des relations internationales sur le climat, Mme Ségolène Royal déclare que, par l’octroi de la somme de un million d’euros son pays montre son engagement à mettre en œuvre les accords de Paris sur le climat souhaitant que ce projet puisse apporter des résultats probants pour servir des leçons aux autres pays du bassin du Lac Tchad pour la sauvegarde de ce patrimoine qui nourrit des millions de personnes.

2 Commentaires

  1. educational websites for students
    20 mars 2017 at 22 h 43 min Répondre

    Hello there I am so thrilled I found your webpage, I really found you by mistake, while I was looking on Google for something else, Nonetheless I am here now and would just like to say thank you for a marvelous post and a all round interesting blog (I also love the theme/design), I don’t have time to look over it all at the minute but I have book-marked it and also included your RSS feeds, so when I have time I will be back to read much more, Please do keep up the great job.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :