“Un soutien plus important des bailleurs de fonds est nécessaire au Tchad” Ursula Mueller

“Un soutien plus important des bailleurs de fonds est nécessaire au Tchad” Ursula Mueller

La sous-secrétaire générale onusienne aux affaires humanitaires s’est exprimé sur la situation au Tchad lors d’une conférence de presse ce 27 février 2018.

Suite à sa visite dans la région du Lac qui compte près de 500 000 personnes vulnérables, ce 26 et 27 février 2018. Ursula Mueller, sous-secrétaire générale des Nations Unies aux affaires humanitaires déclare « j’ai pu constater les conditions de vie difficiles et le manque de moyens de subsistance des communautés déplacées ».

La situation humanitaire au Tchad est préoccupante. D’après le Coordinateur résident du système de Nations Unies au Tchad, Stephen Tull, les efforts de la communauté humanitaire sont limités par le manque de financement. En effet, cette année le Tchad aurait besoin de 544 millions de dollars pour répondre aux besoins de près de deux millions de personnes vulnérables. Mais seulement 3,7% des fonds requis ont été reçus. Ce sous-financement a des conséquences humaines terribles.

Celle qui est également la coordinatrice adjointe des secours d’urgence appelle « à un engagement bien plus important » pour répondre aux besoins humanitaires et de protection des réfugiés, des retournés tchadiens, des personnes déplacées internes, des communautés hôtes et locale.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :