Un nouveau plan de contingence nationale au Tchad

Un nouveau plan de contingence nationale au Tchad

A l’initiative du Bureau des  Nations Unions pour la Coordination des Affaires Humanitaires, (OCHA), du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et le Programme Alimentaire Mondial (PAM), N’Djaména, la capitale du Tchad, abrite à partir de mardi 6 décembre 2016 et ce pour trois jours, un atelier de formation  pour la préparation  de réponses aux urgents au Tchad.

Il s’agit, au cours des assises, entre les membres du gouvernement et des partenaires onusiens, de rappeler les  concepts de base de la préparation et gestion de crise,  de former les cadres du gouvernement sur certains outils de préparation et de développer les bases du niveau plan de contingence national.

Prioritairement  destiné aux gouvernements, aux coordonnateurs et aux équipes humanitaires pour leur préparation à la réponse aux situations d’urgence éventuelles, de manières pécifique,

cet atelier permettra  de  développer une compréhension commune des risques au niveau du pays, élaborer un système de surveillance  de  ces risques garantissant la mise en place de mesures de prévention lorsque cela est nécessaire, établir un  niveau  minimum de préparation face aux crises multiples (MPA) , définir des mesures additionnelles avancées de préparation  (APA), comme la mise en place de plans  de contingence pour des risques spécifique.

La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le  Directeur de la planification nationale et des études prospectives Motamra Hodoumta. Les travaux prennent fin le 8 décembre prochain.

Un commentaire

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :