Un général de l’armée accusé de viol: le ministère de la Femme condamne ” Un acte inhumain et barbare”

Un général de l’armée accusé de viol: le ministère de la Femme condamne ” Un acte inhumain et barbare”

Egrey Mahamat Tebir, général de l’armée, est mis en cause dans une affaire de kidnapping et de viol sur Gani Sogour Ordjo. Réaction du ministère de la Femme.

Egrey Mahamat Tebir, un général de l’armée âgé de plus de 70 ans, est mis en cause dans une affaire d’enlèvement et de viol sur la personne de Gani Sougour Ordjo. L’enlèvement aurait eu lieu à Bahaye, localité située dans l’Ennedi Est. Le présumé violeur l’aurait conduit à N’Djamena pour effectuer son forfait pendant neuf Jours.

Selon Jean-Bosco Manga, un défenseur des droits humains, le général l’aurait kidnappé pendant que celle-ci se rendait à l’hôpital.  « Il y a de cela 4 ans, sous prétexte qu’il aurait conclu un mariage avec le père de la fille, Egrey Mahamat Tebir, a quitté N’Djamena pour aller semble-t-il donner l’information à la mère de la fille alors que, Gani Sougour Ordjo n’a pas été mise au courant et n’a jamais été consentante. » relate-t-il. Des explications données au cours d’une conférence de presse organisée le 20 mars.

Le ministère de la Femme et de la Protection de la Petite enfance, dans un communiqué de presse, condamne « un acte inhumain et barbare ». Et d’ajouter que, « le Tchad a souscrit aux engagements internationaux et mis en place des mécanismes de défense et de protection des droits des femmes et des filles et donc, le gouvernement ne saurait tolérer de tels actes. »

Le ministère rappelle en outre que l’affaire est entre les mains de la justice, et que toutes les conditions sont prises pour que l’accusé réponde de ses actes.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :