Transport urbain : des faussaires de taxes de circulation arrêtés

Transport urbain : des faussaires de taxes de circulation arrêtés

Le maire 1er adjoint de la ville de N’Djamena, Atidjani Abderamane Nourène a fait un point de presse le mardi 31 mai 2016 à la mairie de ladite ville. Une communication portant sur la falsification des taxes pour le transport urbain a été faite à cette occasion.

Selon Atidjani Abderamane Nourène, des individus usant des fausses taxes de circulation urbaines, communément appelées vignettes ont été interpellés par les polices nationale et municipale lors des contrôles de routine mixtes.

Les prévenus, détenus en garde à vue puis déférés à la police judiciaire ont reconnu s’être procurés des vignettes falsifiées auprès des particuliers. Ce qui justifie l’existence d’un réseau de faussaires  de taxes municipales greffées sur le circuit régulier, et qui, selon le maire 1er adjoint, doit être démantelé pour assainir les recettes municipales. Pour cela, une plainte a été déposée pour qu’une enquête soit diligentée pour débusquer les auteurs et complices de cette pratique.

Dans la foulée, Atidjani Abderamane Nourene demande aux contribuables, propriétaires de taxis et minibus de rester vigilants et de s’acquitter de leurs taxes à la mairie centrale, aux prix de 20.000f pour les taxis et 35.000f pour les minibus.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :