Transparence budgétaire : le Tchad classé 103e sur 117 par l’International Budget Partnership

Transparence budgétaire : le Tchad classé 103e sur 117 par l’International Budget Partnership

Dans le rapport d’enquête de budget ouvert 2019 publié par l’International Budget Partnership, le Tchad occupe 103e place avec un score de 14 sur 100 sur la transparence budgétaire. Soit 12 point de plus qu’en 2017.

Chaque deux ans, une Enquête de Budget Ouvert (EBO) est effectuée dans 117 pays dans le monde par l’International Budget Partnership. Cette enquête d’International Budget Partnership et ses partenaires a pour finalité « d’amener les pouvoirs publics à informer et faire participer le public à ses décisions vitales qui ont un impact sur sa vie. Elle consiste à aider la société civile locale à évaluer et à s’entretenir avec son gouvernement sur la déclaration et I’utilisation des fonds publics », explique Gilbert Maoundonodji, du CERGIED.

Lire : le budget du plan de contingence passe de 15 à 31 milliards FCFA

L’enquête de budget ouvert est un instrument de recherche indépendant corporatif et factuel qui utilise des critères internationalement reconnus pour apprécier entre autres : « l’accès du public aux informations budgétaires du pouvoir central, les possibilités formelles pour le public de participer au processus budgétaire national et le rôle des institutions de contrôle budgétaire telles que le corps législatif et l’auditeur dans le processus budgétaire ».

Le score par rapport aux autres pays et son évolution

La transparence par rapport au pays

Par rapport aux années précédentes, c’est une avancée majeure au Tchad. L’on note en 2010, un score de 0 sur 100. Evoluant en 2012 à 3 sur 100, 4 sur 100 en 2015, une chute de deux points de moins que 2015 en 2017, c’est-à-dire 2 sur 100 et enfin 14 sur 100 en 2019. Ce qui le positionne derrière les pays Africains comme le Bénin (45 sur 100), le Sénégal (49 sur 100), le Mali avec 46 sur 100, le Niger avec 17 sur 100 entre autres.

La disponibilité publique des documents budgétaires

En 2019, les documents publics disponibles ont été le rapport préalable au budget, mais publié avec un retard, le projet de budget de l’exécutif, le budget approuvé, le rapport en cours d’année. En effet, le rapport préalable au budget expose les paramètres généraux des politiques budgétaires avant le projet de budget de l’exécutif, présente les prévisions économiques, ainsi que les recettes, les dépenses et la dette prévues du gouvernement.

La disponibilité publique des documents budgétaires

Alors que le projet de budget de l’exécutif est un document soumis par le pouvoir Exécutif au pouvoir Législatif pour accord. Il détaille les sources de revenus, les allocations aux ministères, les changements de politique proposés, et d’autres informations importantes pour comprendre la situation budgétaire du pays. Et de son coté, le budget approuvé est la version voté et validé par le législatif. Le rapport en cours d’année est une mise à jour complète de l’exécution du budget à partir du milieu de l’exercice budgétaire. Il comprend un examen des hypothèses économiques et une prévision actualisée des résultats budgétaires.

Il faut noter qu’en 2019 particulièrement, le Tchad a étendu la disponibilité des informations budgétaires avec la publication en ligne du Projet de budget de l’Exécutif.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :