Timide reprise des cours dans les facultés de N’Djamena

Le Syndicat National des Enseignants et Chercheurs du Supérieur (SYNECS), a appelé dans un communiqué de presse les enseignants à suspendre leur mot d’ordre de grève et reprendre les activités académiques à partir de ce lundi.

Dans ce communiqué, signé de son secrétaire général, M. Nadjitonon Ngarmaïm, publié dans Le Progrès. Le SYNECS de N’Djaména demande aux autorités de verser les arriérés des heures supplémentaires, les frais de vacation, de jury et d’encadrement, le fonds CONFOFOR (Commission Nationale de Formation de Formateurs). Ainsi que l’attribution aux enseignants qui attendent depuis un an, des terrains sur le site de Toukra.

Les enseignants de l’université de N’Djaména menace de reprendre la grève si toutes ces revendications ne sont pas satisfaites dans un délai de quinze jours. La section de N’Djaména du SYNECS demande, par ailleurs, aux autorités rectorales d’alimenter les groupes électrogènes du campus de Toukra en carburant pour permettre le rétablissement de l’électricité et un bon déroulement des activités académiques.

Ce matin on a constaté une timide reprise des cours au niveau de la faculté de Ardep-djoumal. Farcha et Toukra elle n’est pas totalement effective.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :