Technologie : la culture numérique est-elle d’actualité au Tchad ?

Technologie : la culture numérique est-elle d’actualité au Tchad ?

L’évolution du monde est liée développement du numérique. Utiliser le numérique devient donc nécessaire pour celui qui ne veut pas rater le train de cette évolution. Ce qui soulève la question de la culture du numérique. Où en est le Tchad ?

« Au-delà d’avoir accès à l’internet, la culture numérique c’est savoir à quoi sert le numérique. C’est savoir utiliser tous les outils numériques. Bref, c’est savoir profiter sainement des opportunités que présente le numérique », explique Roland Albani, du journal enligne Sao Magazine.

Généralement, la culture numérique fait référence aux « changements culturels produits par les développements et la diffusion des technologies numériques et en particulier du web. » Au regard de ces deux définitions, il est clair que la culture numérique implique l’accessibilité et l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Y-a-t-il une culture numérique au Tchad ?

Depuis quelques années, les Tchadiens assistent à une généralisation des outils numériques, notamment des téléphones intelligents ou des smartphones. Cette généralisation occasionne la chute spectaculaire du prix de ces téléphones sur les marchés, car il suffit d’avoir juste 15 000 ou 20 000 FCFA pour s’offrir un téléphone de ce genre.

Mais ce qui est déplorable, la majorité de la population ne sait pas encore se servir de l’ordinateur qui est pourtant un outil inévitable du numérique. Même dans les écoles d’informatique rares sont les étudiants qui connaissent se servir de l’ordinateur.

Parlant de l’utilisation du numérique et surtout de l’internet, il faut savoir que la grande partie de la population, du moins celle qui utilise l’internet se connecte par le biais des smartphones. Pourtant, il y a quelques années, pour avoir accès à l’internet au Tchad, il faut nécessairement se rendre dans u cybercafé où 1 heure de connexion coûte 1 000  F cfa.

A voir la manière dont les Tchadiens utilisent l’internet, l’on se permet de croire que la culture du numérique ne se limite qu’à l’utilisation des réseaux sociaux car, c’est ce qui intéresse les plus les jeunes.

Une mauvaise appropriation du numérique au Tchad

La culture numérique est la capacité de se servir de manière optimale des avantages que  présentent les nouvelles technologies. Au Tchad, quelques rares personnes qui ont accès au numérique et surtout à l’internet sont sans savoir malheureusement les avantages que ce dernier offre. Bon nombre se limite seulement à la publication des images et au téléchargement des applications et des vidéos.

«J’ai l’impression qu’au Tchad nous n’avons pas l’idée de ce que l’internet peut nous apporter », déclare Kamal Koulamala, un jeune innovateur tchadien. Loin de la simple utilisation des réseaux sociaux, l’internet peut permettre d’avoir accès aux savoirs auxquels l’on n’a pas la capacité financière d’en bénéficier et aussi à faire de plus d’autres choses merveilleuses pour nous et pour la communauté.

Avec la diminution du coût d’accès à l’internet, la culture du numérique sera bientôt un concept connu et maîtrisé par le Tchadien.

Laisser un commentaire