Tchad/BAD: 34 millions USD pour fournir de l' eau potable et des services d' assainissement à 8 villes secondaires

N’DJAMENA, 20 février (Xinhua) — Le ministère tchadien de l’Hydraulique urbaine et rurale a présenté mardi le projet d’alimentation en eau potable et assainissement dans huit centres secondaires et quelques zones rurales environnantes, d’un coût global de plus de 17 milliards F CFA (environ 34 millions USD), financé à 89% par la Banque Africaine de Développement (BAD).

Le projet concerne les villes du Sud du pays qui ont un faible accès à l’eau potable et à l’assainissement: Pala, Kélo, Laï, Fianga, Léré, Kyabé, Koumra, Moïssala, ainsi que certaines zones rurales des régions de la Tandjilé et des Mayo-Kebbi Est et Ouest.

Dans ces localités ciblées avec une population totale estimée à 800.000 habitants, 714 châteaux seront construits sur une durée de cinq ans. Le projet permettra également à plus de 100.000 autres personnes d’avoir accès aux services d’assainissement.

Ce projet, une fois exécuté, contribuera à améliorer les conditions de vie des populations bénéficiaires et à baisser le taux de prévalence des maladies d’origine hydrique à 23%, selon le ministère de l’Hydraulique et de l’eau.

Le représentant résidant de la BAD au Tchad, Michel-Cyr Djiena Wembou, a exhorté le gouvernement tchadien à adopter une politique de stratégie claire en matière d’assainissement, à définir clairement le rôle régulateur que devra exercer de manière effective le ministère de l’Hydraulique urbaine et rurale en ce qui concerne les liens entre les associations d’usagers de l’eau.

“Nous souhaitons enfin ardemment une restructuration et une montée en puissance de la Société Tchadienne des Eaux”, a conclu M. Djiena Wembou.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :